Agevillage

CVS : regroupez-vous ! L'expérience dans l'Essonne


Partager :

Les Conseils de la Vie sociale ont été créés pour permettre aux résidents, à leurs familles, aux personnels soignants et à la direction d'un établissement de se concerter et de travailler en collaboration. Il est parfois difficile et ce pour des raisons diverses de les faire fonctionner.

Dans l'Essonne, un groupe "Inter-CVS 91" a été mis en place en janvier 2012 à l’initiative du Comité départemental des retraités et des personnes âgées (Coderpa 91), à partir des orientations du Conseil général de l’Essonne, visant  la valorisation des CVS et la bientraitance. Son existence est unique en France. D’autres départements et Coderpa envisagent de mettre en place ce type de fonctionnement entre élus de CVS.

Sa priorité est d'oeuvrer à la bientraitance et de prévenir la maltraitance au sein des établissements de personnes âgées.

Etat du réseau inter CVS
Actuellement, le réseau compte 108 personnes dont 98 élus issus de 50 CVS sur les 110 Ehpad et Usld existants en Essonne.

La méthode de travail consiste à :
- animer un réseau d’échanges entre CVS de l’Essonne (91)
- s’appuyer sur les bonnes pratiques de fonctionnement des CVS, pour valoriser leur rôle, et étendre ces bonnes pratiques
- connaître la situation des résidents dans les établissements
- produire des outils utiles à l’activité des CVS et à la bientraitance

Qui participe aux réunions ?
Ce sont les élus des CVS des Ehpad et des Usld (un ou deux par établissement, pour tenir compte de la « durée de vie » de leur mandat), des référents de CVS, c’est-à-dire d’anciens élus toujours en lien avec leur établissement, des représentants du Conseil général et de l’Agence régionale de santé (ARS).

Ce groupe est également composé de deux associations d’usagers, des membres du Coderpa 91 (issus notamment du monde syndical et associatif). Les professionnels, représentants des directions et du personnel des établissements ne font pas partie de ce réseau, mais pourront être invités selon les points à l’ordre du jour.

Comment fonctionne le réseau ?
Un groupe d’animation bénévole est chargé de préparer les travaux, de rédiger les comptes-rendus, le bulletin d’infos et de construire des outils (fiches pratiques). Tous les deux mois environ des réunions plus larges rassemblent des élus, pour échanger sur leurs pratiques, dans une démarche d’autoformation.

Lors de la dernière réunion qui s'est tenue le 9 décembre, de nombreux sujets ont été abordés. Citons pour exemple la question de l'ouverture du CVS à des personnes invitées.
"En accord avec tous, il peut être utile d’inviter des personnes extérieures. La loi le permet pour un élu représentant la collectivité locale. Les CVS peuvent aussi inviter d’autres résidents, ou d’autres familles qui en manifestent le désir. Ou encore, un référent familial qui souhaite accompagner son proche, élu des résidents pour faciliter son expression. A terme, il s’agit d’obtenir la présence d’une personne comme appui-conseil."

Preuve de la liberté et des initiatives qu'il est possible d'engager pour faire vivre ces espaces de parole et de régulation.

Réseau Inter CVS > Blog : http://eluscvs91.over-blog.com/              
95 Rue Rochefort  91000 EVRY 
rastouljacques@gmail.com           
TEl 07 61 31 23 54 (portable)
Coderpa91@gmail.com
Tel : 01 60 91 6 5 87


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

jackieloulou

28/12/2013 08:12

CVS


une initiative intéressante mais tout dépend de la composition de ce CVS (élus, associatifs ...)comment peux-t-on connaitre justement les partenaires ?



AD

26/12/2013 21:12

CVS actif c'est possible.


C'est avec courage et détermination que travaillent les représentants des familles. Le but est de faire valoir le juste droit des résidents dans leur maison, car c'est leur maison avant toute autre considération. Les accompagner en qualité d'enfant aidant, les protéger car ils sont si vulnérables. Juste les aimer comme il se doit car ils font partie de ceux qui ont tant fait pour leur nation. La guerre, la reconstruction par le travail. Aujourd'hui ils sont aussi porteurs d'emplois. Ne dit-on pas qu'ils sont une valeur sûre. L'or gris qui suscite des engagements pour des investisseurs envieux. Ne pas hésiter à dénoncer la maltraitance financière qui les abuse. Une bonne connaissance du CASF est nécessaire mais que de difficultés rencontrées. Unissons nous pour leurs justes droits.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -