Agevillage
  >   Actualités  >     >   Je veux être la pétroleuse ...

Je veux être la pétroleuse du monde de l'âge, clame Michèle Delaunay


Partager :

Michèle DelaunayC'est une ministre pétillante et enthousiaste qui s'est présentée devant les journalistes mardi dernier pour ses traditionnels voeux à la presse. L'occasion de dresser un bilan de l'action engagée et des perspectives annoncées en 2014.
"2014, c'est le passage à l'acte", a déclaré fièrement la ministre, "l'étape de la concrétisation autour de trois grands chapitres".

Le premier chantier concerne loi autonomie, (d'orientation et d'adaptation de la société au vieillissement)."Aujourd'hui, nous arrivons à la fin de la concertation. Nous avons rencontré 1477 personnes dans 52 réunions formelles, auxquelles s'ajoutent les réunions bilatérales, soit un total de 71 réunions depuis deux mois. Ces réunions se sont plutôt bien passées, commente la ministre. L'assistance a été forte et a manifesté un véritable désir de participer au débat". Pour preuve, les 21 contributions écrites reçues suite aux échanges et mises en ligne sur le site dédié. Des contributions jugées par Michèle Delaunay "solides, structurées dans des secteurs variés : l'âge mais aussi le logement, le handicap, les déplacements... prouvant que ce ministère est véritablement interministériel".

La loi devrait être étudiée en conseil des ministres le 2 avril prochain et passer devant la 2ème assemblée après l'été, même si la ministre espère avancer le calendrier pour éviter la confusion avec l'étude du PLFSS.

Le 2ème chantier chantier concerne Monalisa, lancé le 27 janvier dernier à Metz pour lutter contre la pauvreté et l'isolement des personnes âgées. Présentée devant le Conseil de l'Europe, cette initiative semble faire des émules, plusieurs pays manifestant leur souhait de transposer ce dispositif chez eux. "Nous sommes au coeur de l'innovation sociale", ajoute Michèle Delaunay. "Aujourd'hui, six territoires français témoins sont activés. Nous allons les évaluer et chaque jour de nouvelles demandes affluent pour s'associer à Monalisa, des demandes émanant de petites mais aussi de très grosses associations comme les Restos du coeur, généralement en marge de ce type d'initiatives. C'est très encourageant. Car l'isolement social est le premier risque de perte d'autonomie".

Le 3ème chantier concerne la Silver Economie. Lancée il y a un an, en avril 2013, elle a réussi le pari fou de réunir 35 millions d'euros, le premier closing étant fixé à 40 millions.
La première Silver région, la Basse-Normandie, a quant à elle vu le jour il y un mois. 82 entreprises y sont déjà engagées, "preuve s'il en faut de l'immense potentiel d'innovation des entreprises françaises".
"Partout des énergies et des entreprises de Silver Economie se mobilisent. On estime que la croissance possible est de 14% par an et de 10% en terme d'emploi. Cela représente 0,25 points de croissance pour la France. Un investissement loin d'être négligeable". "Mais un investissement qui ne peut se faire qu'à condition d'une grande loyauté. Les personnes âgés doivent savoir qu'il s'agit d'une économie "propre" et de confiance. La Silver Economie doit être un levier de ressources".
"Parallèlement, il est nécessaire de faire connaître cette silver économie. Les objets doivent être branchés, au sens propre comme au sens figuré. Nous sommes la génération qui va s'émanciper de l'âge. Nous ne vieillirons pas comme ceux qui nous ont précédés. Nous en avons les moyens".

Aujourd'hui, Michèle Delaunay se propose d'être "la pétroleuse du monde de l'Age", comprendre faire bouger les lignes, la perception du vieillissement comme les conditions de vie dans lesquelles il s'exerce.

Une année dense et pleine de promesses. A suivre donc avec la plus grand attention !

Crédit photo : (c) DICOM/Jacky d. FRENOY


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

annabelle

06/02/2014 13:02

c'est quand l'arret du foutage de gueule????


vous nous prenez pour des demeures....ARRETEZ DE PENSER POUR LES CONCERNES...SVP !!! votre seul but est de nourrir vos interets et petits pouvoirs en vous refilant ,entre copains des budgets qui partent en fumée,mais qui nourrissent vos usines à gaz....!Si vous voulez me prouver le contraire ayez le courage de répondrte à ce message MME DELAUNAY...........!!moi,j'ai rien à cacher je pleure juste une mère morte prisonnière dans une usine à vieux alors qu'elle etait en famille avec nous!!!!alors....?je vous attend pour débattre ,je suis moi meme en situation de handicap.(donc je peux avoir un regard et vous parler des deux domaines qui se recoupent.MERCI si vous le faites,j'en tiendrai informés tous ces gens qui comptent sur de REELS CHANGEMENTS ET PRISES EN CONSIDERATION!!



meticuleuse

05/02/2014 11:02

Se moque t'elle des anciens


Que Mme Delaunay donne des crédits aux conseils généraux et que ceux ci distribuent les dotations d'une façon honnete selon les gir et gmp des établissements et non des dotations de complaisance selon leur affinités avec les directions. Nous avons à rougir du quotidien que nos gouvernements offrent aux personnes agées.



covijedo

04/02/2014 21:02

Grand écart


A la lecture de cet article et du commentaire qui lui fait suite, je suis frappée par l'énorme fossé que cela révèle, et qui n'étonne pas les observateurs des politiques vieillesse successives, entre les discours complaisants ou naïfs et la réalité vécue au quotidien par les personnes directement concernées et confrontées à l'angoisse de ne pas pouvoir faire face. Fossé peut-être inévitable mais qui devrait inciter les "décideurs" à la plus grande modestie.
Colette.



mimi

04/02/2014 12:02

La pétroleuse du monde de l'age


eh ! bien bon courage, pour le moment je pétrole dans la nouvelle augmentation de la maison de retraite où se trouve mon mari "Alzheimer" avec cerise sur le gâteau une diminution de l'APA . ( le comble c'est la faute du personnel, qui est réduit et non remplacé en cas de maladie)




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -