Agevillage

Deferiprone contre maladie de Parkinson

Une percée de chercheurs lillois


Partager :

Des chercheurs du CHU de Lille ont mis au point un traitement expérimental pour lutter contre la maladie de Parkinson. On est encore loin de la mise sur le marché.

Une étude lancée en 2008 par les services de pharmacologie, de neurologie et pathologie du mouvement et de neuroradiologie de la faculté de médecine de l'université Lille 2 et du CHRU de Lille dirigée par le professeur Régis Bordet ont testé une molécule, la défériprone, qui a révélé une  "puissante action antioxydante" et qui s'est traduite par "un ralentissement significatif de la progression du handicap", indique un communiqué du lundi 14 avril qui revendique une "première mondiale".

Cette molécule avait été sélectionnée pour sa capacité de réaction aux excès de fer dans le cerveau qui sont l’un des facteurs associés à la maladie de Parkinson. C’est le trop plein de fer qui explique en partie la dégénérescence des neurones. La recherche a donc porté sur le choix de la molécule capable d’enrayer cet excès de fer sans gêner pour autant les besoins en fer des autres organes du corps. 
 
Le traitement expérimenté par défériprone, « un chélateur de fer » (qui réduit le taux de fer), permettait, à dose modérée, de ralentir la mort neuronale et la progression du handicap.

Testé pendant deux ans sur 40 patients en début de maladie, la molécule a réduit les symptômes caractéristiques de la maladie (tremblements, rigidité…) et protégé le cerveau des patients d’une progression neurodégénérative.

Il n’est pas exclu que ce traitement puisse enrayer d’autres maladies neurodégénératives comme la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

En attendant une mise sur le marché, d'autres essais doivent être menés.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

jelheil

11/05/2017 20:05

essai protocole médicament parkinson


je viens de voir mon neurologue et je vais pouvoir bénéficier du protocole de soins concernant ce nouveau médicament le défériprone car je viens d'être reconnue parkinson et j'espère que ce médicament sera efficace et surtout avec beaucoup d'effet secondaire en moins car actuellement les traitements sont inefficaces et avec beaucoup d'effet secondaire d'où ce nouveau médicament qui je l'espère apportera de l'espoir



Rédaction Agevillage

08/11/2016 13:11

Pour Linda


Bonjour,
Le médicament n'est pas disponible en ville mais uniquement à l'hôpital : il faut donc en parler avec un praticien hospitalier.
Bon courage,
La rédaction



linda

01/11/2016 22:11

pkan


bonjour,ma fille souffre de la maladie de PKAN ,depuis l âge de 8 ans .Cela fait plus de 20ans que l on se bat contre la maladie. On se sent seul 'elle souffre énormément 'physiquement et moralement .et nous aussi. Alors on a entendu parler de ce médicament ,on a plus rien a perdre de toute façon elle est condamnée.Pourquoi pas tester la defériprone,mais comment faire aider nous.merci



Parking son

03/02/2016 21:02

À Alain...


Très intéressant cette prescription de ferriprox monsieur Alain, j'ai moi-même demandé à des médecins et pharmaciens, ce produit ne peut être prescrit que par un médecin hospitalier et délivré uniquement en pharmacie hospitalière, je suis donc très intéressé de connaître votre médecin, merci de poster un indice et votre impression après 1 an de traitement !!



Emma

22/07/2015 13:07

ferriprox


Pourriez-vous me donner le nom du médecin prescripteur de ferriprox? Je serais moi aussi volontaire pour bénéficier au chr de Lille mais voulons- nous vraiment soigner cette maladie? Par ailleurs y-a-t-il une alimentation précise à éviter? Merci pour vos réponses. Emma




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -