Agevillage

Les familles doivent jouer leur rôle dans les établissements


Partager :


Joelle Le GallCe n’est pas parce qu’un conseil de la vie sociale est mis en place qu’il fonctionne correctement.
C’est le constat réalisé depuis bien longtemps par la Fédération nationale des associations de personnes âgées et de leurs familles (FNAPAEF). C’est d’ailleurs pour cette raison que la fédération a mis en place des formations en 2012. Mais sans changer le problème fondamental. « La demande de formation nous vient des établissements, or ce sont ceux qui ont déjà un bon CVS qui font cette démarche », constate Joëlle Le Gall, ancienne présidente de la fédération, aujourd’hui en charge des relations extérieures.

Voici déjà 12 ans que cette instance a été créée, pour donner aux familles des résidents et aux résidents eux-mêmes une voix dans la bonne marche des structures d’accueil pour personnes âgées. Pourtant cette voix peine encore à porter . Joëlle Le Gall en a fait l’amère expérience. « J’ai participé au CVS de l’établissement dans lequel se trouvait ma tante, aujourd’hui décédée. J’ai demandé à mettre en place des commissions sur l’hygiène, le soin ou la restauration. La réponse de la direction a alors été : "pourquoi mettre en place des commissions alors que tout fonctionne bien ?" Si à chaque question les familles sont renvoyées sur le livret d’accueil, le CVS ne servira à rien. » Car même si les directeurs d’établissements n’ont qu’un rôle consultatif au sein du CVS, la place accordée aux remarques et propositions des familles et des résidents dépendent toujours de son bon vouloir. « Et de celui du conseil d’administration, surtout, précise Joëlle Le Gall. Car une direction pleine de bonne volonté ne peut rien faire si le CA met son veto. »

Autre frein à la bonne marche de ces instances : l’implication des familles. Les CVS sont mal connus, leur fonctionnement et l’implication nécessaire à leur efficience peuvent décourager les bonnes volontés. Sans compter le problème des structures, souvent en zone rurale, pour lesquelles les familles de résidents sont très éloignées géographiquement. Quelques solutions existent, cependant pour rendre le conseil de vie sociale plus attractif. Le faire connaître d’abord. « Dans un établissement où le directeur est déjà à l’écoute des familles, dont la porte est ouverte en permanence, où des réunions de familles sont organisées en dehors du CVS, nous voyons beaucoup plus de participants. Cela vient du fait que le directeur a déjà installé des relations de confiance. Quand un établissement ne fonctionne pas bien, vous avez beau faire des fêtes de famille, vous avez trois pelés et deux tondus ! »

Reste la question du manque de moyens à laquelle sont confrontés de nombreux établissements. Mais si Joëlle Le Gall reconnaît les difficultés qui peuvent exister, elle estime que les évolutions à venir peuvent passer par d’autres chemins. « La Fnapaef, par le biais de son formateur et président Joseph Krummenacker, a réalisé des formations sur le CVS à l’hôpital de Douarnenez et de Quimper en 2012. Après son passage, lorsque l’établissement a renouvelé sa convention tripartite, il a associé les familles à l’étude du texte afin qu’elles aient leur mot à dire. C’est l’exemple d’une direction intelligente car elle a pris conscience de l’importance du rôle des familles. Mais il faut surtout que les familles elles-mêmes prennent conscience de leur poids. Après tout, elles financent 60% du budget des établissements. A elles de se tourner aussi vers les agences régionales de santé ou les conseils généraux lorsqu’elles ont des doléances. »

Claire CompagnonPour Claire Compagnon, porte-voix des usagers des établissements de santé (les patients et leurs proches), il faut former professionnels et usagers à travailler ensemble. C'est d'ailleurs ce que cette consultante en santé préconise dans le rapport remis en février dernier à la ministre de la santé, Marisol Touraine, "Pour l'An II de la Démocratie sanitaire".







Interview de Claire Compagnon "Il faut former professionnels et usagers..."

A lire aussi Le conseil de la vie sociale (CVS) : faire entendre sa voix

 


mis à jour le



LES LIENS UTILES

FNAPAEF - Fédération Nationale des Associations de Personnes Agées en Établissements et leurs Familles

La Fédération Nationale des Associations et des Amis des Personnes Agées et de leurs Familles (FNAPAEF) a pour objectif la mise en œuvre d’un accompagnement de qualité de la personne âgée fragilisée au domicile et dans les établissements, en concertation avec les Pouvoirs Publics.
 

FNAPAEF
15 Rue Grange Dame Rose
78140 Vélizy-Villacoublay

Joseph Krummenacker, Président FNAPAEF : joseph.krummenacker@orange.fr - 06 10 29 22 92



Partager :


Vos réactions

mur31

09/02/2015 22:02

Le cvs et sa représentation auprès des familles


bonjour, élue dans un cvs, notre principal problème consiste à avoir les coordonnées des familles pour se faire connaître et leur permettre de nous remonter leurs interrogations. A t on un droit sur la liste des familles car lors du cvs précédent nous avons appris au bout d'un an que la majorité des familles ignoraient notre existence. donc comment obtenir que les familles soient au courant de notre existence. Merci si quelqu'un a une expérience a m'apporter.



jacques Rastoul

09/07/2014 07:07

Président de CVS et responsable d'un réseau de CVS


Je suis tout à fait d'accord pour renforcer la place des familles dans le CVS. L'efficacité de l'activité des représentants de CVS dépend surtout de la constitution d'un réseau d'élus de CVS sur le département. C'est ce que nous pratiquons dans l'Essonne avec 80 CVS. Les échanges réguliers de bonnes pratiques entre élus de CVS renforcent à la fois le rôle du CVS et la bientraitance des résidents



meticuleuse

02/07/2014 13:07

CVS et familles


j'ai présidé un cvs durant 4 ans et j'étais membre du conseil d'administration(assez rare)je suis d'accord avec vous en ce qui concerne les familles beaucoup de doléances me parvenaient j'organisais donc des réunions familles/cvs pour des échanges plus faciles,donner plus de pouvoir aux attentes auprés de la direction. Mais quand vous avez 10 familles/95 et pas les plus mécontents? la direction a tout pouvoir de se "gosser" doucement j' ai récemment démissionner car a ma derniere invitation:0 familles!!!!!!!!!!! Les cvs ne sont pas pres de fonctionner et de plus je pense que les tutelles concernées(CG et ars) sont en train de favoriser le public pour se dedouanner des aides



romans

01/07/2014 12:07

CVS Consultatif ?


La formation n a de sens que si les familles des CVS voient leurs fonctions élargie vers du concret et non consultatif : vers un contrôle comptable de l 'EHPAD et d'une décision collégiale lors des augmentations du tarif hébergement



Agevillage

01/07/2014 11:07

Liste des personnes qualifiées


Suite au message de mioumiou, vous pouvez trouver la liste des personnes qualifiées par département en lien sur notre article : http://www.agevillage.com/article-7109-1-pour-defendre-vos-droits-le-recours-a-une-personne-qualifiee.html
Cdt
Agevillage




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -