Agevillage

Le Français Alim-Louis Benabid reçoit le prix Lasker pour ses travaux sur Parkinson

La stimulation cérébrale profonde aurait aidé 100 000 patients dans le monde


Partager :

Alim-Louis Benabid, neurochirurgien français, a été distingué lundi 8 septembre, par la prestigieuse Fondation américaine Lasker, pour ses travaux sur la maladie de Parkinson.
 
Le professeur Benabid, membre de l'Académie des Sciences, partage le prix Lasker de la recherche médicale avec le neurologue américain Mahlon DeLong pour leur mise au point de la technique dite de Stimulation cérébrale profonde (SCP).
 
Cette intervention médicale permet grâce à des électrodes de stimuler un noyau profond du cortex cérébral, ce qui aurait pour effet de réduire les troubles moteurs d'un patient atteint de Parkinson. "Les travaux des professeurs DeLong et Benabid auraient aidé 100.000 patients à travers le monde ", explique la Fondation Lasker. 
 
Affection neurologique chronique due à un manque de dopamine dans le cerveau, la maladie de Parkinson affecte surtout le contrôle des mouvements. C'est la deuxième maladie neurodégénérative après celle d'Alzheimer et la deuxième cause de handicap moteur après les accidents vasculaires cérébraux.

Le professeur Benabid a été chef du service de neurochirurgie de l'hôpital universitaire de Grenoble de 1989 à 2007. En 2009, il a fondé le centre de recherche biomédicale CLINATEC à Grenoble qui regroupe une centaine de chercheurs spécialisés dans les maladies neurodégénératives.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

clementalma

21/01/2015 18:01

Guerir de la maladie de parkinson


Bonjour, Thérapeute, chercheur, évoluer pour traiter parkinson,ou en êtes vous exactement ? Je peux tester vos plantes.



eloi noel COMPAORE

18/09/2014 12:09

Maladie de PARKINSON


C'est bien de réduire les troubles moteurs mais c'est encore mieux de les éliminer. Je suis herboriste c'est ce que je fais avec les plantes locales que j'ai découvertes.je chercheur des partenaires pour des études approfondies. Ces études sont pour vous les scientifiques pas pour les malades.un patient qui rejette les plantes et attend la science, périra.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -