Agevillage
  >   Actualités  >     >   Une grippe hivernale sévère...

Une grippe hivernale sévère touche les personnes âgées aux Etats-Unis

Hospitalisations en hausse


Partager :

Une épidémie de grippe sévère touche les Etats-Unis. Elle frappe surtout les personnes âgées.

 « La saison de grippe actuellement engagée aux Etats-Unis paraît être plus sévère que la normale, surtout pour les personnes plus âgées", a déclaré le Dr Thomas Frieden, directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

"Les hospitalisations sont en hausse chez les personnes âgées de 65 ans et plus avec un taux de 82 pour 100.000, ce qui est très élevé ", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse téléphonique. "Et nous nous attendons à une augmentation des décès proportionnelle à l’extension de l'épidémie ", a indiqué le Dr Frieden.

La souche virale dominante cette année est H3N2, répertoriée comme générant des symptômes plus graves.

Il faudra attendre le printemps pour connaître le bilan exact des décès liés à la grippe. Les CDC estiment à environ 24.000 par an les décès adultes dus à la grippe.

New York après Boston est en état d'urgence médicale et des pénuries de vaccins ont été répeprtoriées dans quelques agglomérations américaines. L'efficacité du vaccin a été estimée à 62% cette année.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Ursule

27/10/2014 18:10

le vaccin contre la grippe n'est efficace disons, qu'à 50 / 60 %."


Emmanuel DUTOIT : directeur médical du pôle vaccination de l'institut PASTEUR :

"C'est vrai que le vaccin n'est pas efficace à 100 %.

Au delà de 65 ans, compte-tenue de la diminution d'efficacité du système immunitaire, le vaccin n'est efficace disons, qu'à 50 / 60 %."


Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=A_nwhFSc9A4

_____________________________________

« Les médecins devront surveiller les effets secondaires » (du vaccin contre la grippe A/H1N1) ; par CARMEN KREFT-JAÏS, chef du département de pharmacovigilance à l'Afssaps

Source : http://www.leparisien.fr/societe/les-medecins-devront-surveiller-les-effets-secondaires-04-09-2009-627210.php

[…] Or, des effets secondaires graves sont possibles, comme l'a montré l'apparition de 1 000 cas d'une maladie neurologique grave appelée Guillain-Barré aux Etats- Unis, en 1976.

A l'époque, 30 personnes sont mortes, à la suite d'une vaccination massive de 45 millions d'Américains contre la grippe A, entraînant l'arrêt de la campagne de vaccination par le président Gérald Ford. […]

[…] L'expérience que nous avons avec le vaccin contre la grippe saisonnière montre toutefois que cette pathologie est rare, de l'ordre de 40 à 80 cas pour 40 millions de personnes vaccinées. […]




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -