Agevillage
  >   Actualités  >     >   Conduite automobile dangere...

Conduite automobile dangereuse : comment aborder le sujet ?


Partager :

conduite personne âgée
Article publié sur le Blog GérontoLiberté du Dr Bernard Pradines.

Une psychologue américaine propose une stratégie intéressante.

Avant tout il est conseillé de ne pas donner des ordres : « tu ne dois plus conduire ! Ta vue a baissé, tu n’as plus de réflexes ».  Ces ordres étant généralement suivis d’une justification : « tu as failli percuter la voiture blanche au carrefour. Heureusement qu’elle a freiné alors qu’elle avait la priorité. Ce n’est pas la première fois que ça t’arrive, il te faut cesser de conduire».

Et voici la réaction la plus probable : « je sais conduire, mêle toi de tes affaires, ne me parle plus de ça ».

Dans le scénario qui précède, la psychologue suggère de remplacer la confrontation par un jeu de questions ouvertes débouchant sur dialogue amenant la personne concernée à reconnaitre qu’elle a un problème. Elle suggère l’approche qui suit :

- J’ai eu peur quand la voiture blanche a foncé sur nous. Comment tu te sens quand tu conduis ?

- J’ai eu l’impression que cette voiture arrivait de nulle part. J’ai eu peur.

- Il y a de quoi avoir peur quelquefois. Tu es sûre que tu y vois bien ?

- Tu crois que j’ai un problème avec mes yeux ?

- Pourquoi ne pas en parler au docteur quand on le verra ?

- On peut toujours essayer.

La recette ne doit pas être des plus faciles à appliquer, son auteur suggère de ne pas l’utiliser avant de l’avoir expérimentée sur un ami ou un membre de la famille.

Plusieurs organismes proposent des ateliers de sensibilisation à la sécurité routière pour les seniors
exemples : le Ciapa de Pau, l'Institut gérontologique de Marseille


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -