Agevillage
  >   Actualités  >     >   Grand froid : ce qu'il faut...

Grand froid : ce qu'il faut savoir pour protéger les âgés


Partager :

Si les organismes adultes frissonnent un peu quand il fait froid, ils résistent plutôt bien. Il n'en va pas de même pour les plus fragiles.

Les personnes âgées notamment sont particulièrement exposées aux maladies liées directement au froid telles que les gelures ou l’hypothermie, responsables de lésions graves, voire mortelles ; à l’aggravation de maladies préexistantes (notamment cardiaques et respiratoires) ; aux effets indirects comme le risque accru d’intoxication au monoxyde de carbone due au dysfonctionnement d’appareils de chauffage (au gaz, au fioul ou au charbon) ou à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage (chauffage d’appoint utilisé en continu) ou encore lorsque les aérations du logement ont été obstruées.

Quelques précautions s'imposent donc :

La première des précautions est d'inviter les plus âgés à rester chez eux, à chauffer sans surchauffer tout en continuant d'aérer leur lieu de vie au moins une fois par jour.

Si la personne doit sortir, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé préconise d’ajouter par-dessus ses vêtements chauds, un coupe-vent imperméable, et de couvrir mains, pieds, tête et cou, les extrémités étant toujours les plus exposées.
Evitez aussi de sortir le soir car la température descend plus rapidement.

L'hydratation est importante. Continuez à bien boire mais évitez l'alcool car contrairement aux idées reçues, il ne réchauffe pas.
Enfin si la personne vit seule, pensez à prendre régulièrement de ses nouvelles (et de celles de son entourage).

Le Ministère de la santé a mis en ligne des préconisations pour le grand public comme pour les professionnels qui accompagnement des personnes fragiles à domicile et en établissement.

Pour les consulter, c'est ici.

A lire aussi : froid intense, nos conseils pour les personnes âgées


mis à jour le



LES LIENS UTILES

INPES - Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé est un établissement public administratif créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé


Établissement sous tutelle du ministère de la Santé, l'Inpes conduit, en lien avec ses principaux partenaires – le ministère de la Santé, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, le Service d’information du gouvernement, l’Institut national du cancer - des programmes de prévention et d’éducation pour la santé dans le cadre des politiques nationales.



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -