Agevillage
  >   Actualités  >     >   Sophia : une expérimentatio...

Sophia : une expérimentation de l'Assurance Maladie pour les diabétiques

Aider les malades à l'observance


Partager :

L’Assurance Maladie a lancé le service de suivi  www.sophia-infoservice.fr dans 10 départements. Il est destiné à accompagner les patients diabétiques.  

"Sophia" est un service nouveau qui sera proposé à l’ensemble des 136 000 patients diabétiques pris en charge à 100% dans dix départements. L’objectif de Sophia est de relayer l’action des médecins traitants en proposant aux patients diabétiques des services de conseil, d’écoute et d’information. 

"Sophia" est un service d’accompagnement qui aidera les patients à mieux suivre les recommandations de leur médecin. L’Assurance Maladie a choisi le diabète en raison de sa forte croissance et de l’enjeu majeur qu’il représente en terme de santé publique. Aujourd’hui, 2,5 millions de personnes sont diabétiques en France et leur nombre a doublé en dix ans. 8 diabétiques sur 10 sont pris en charge à100%.  

La mise en place de "Sophia" sera progressive de façon à pouvoir évoluer et s’enrichir au fur et à mesure.
- Première étape en mars 2008 dans dix départements pilotes : Seine-Saint-Denis, Sarthe, Loiret, Puy-de-Dôme, Alpes-Maritimes, Ariège, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gers, Tarn. Les médecins et les patients concernés recevront une première information et une proposition d’adhésion au service.
- Deuxième étape en juin 2008  avec le démarrage de l’accompagnement téléphonique et les services Internet : www.sophia-infoservice.fr

50 infirmiers "conseillers santé", contactent par téléphone les patients inscrits au service afin de leur apporter des conseils, une écoute attentive, et les aider à mieux gérer au quotidien leur maladie. Ils agissent en relais de l'action des médecins traitants et des diabétologues pour aider les patients à faire évoluer leurs comportements, afin d'améliorer leur qualité de vie et la prévention des complications liées au diabète.

136 000 patients sont concernés par cette expérimentation
du service ainsi que 6 000 médecins traitants. Une évaluation médicale et économique de "Sophia" sera réalisée par un organisme indépendant jusqu’en juin 2010. La généralisation du service sera décidée au vu des résultats obtenus en termes de : santé publique, d’efficacité médico-économique, de satisfaction des assurés et des médecins.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -