Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'Agirc-Arrco lutte contre ...

L'Agirc-Arrco lutte contre la sédentarité

Résultats d’une étude menée dans les centres de prévention


Partager :

Les centres de prévention Bien vieillir Agirc-Arrco publient leur cinquième étude nationale, en partenariat avec la CNAV, sur le thème de la sédentarité.

« La sédentarité est un fléau, responsable de plus de morts que le tabac » rappelle le Dr Philippe Dejardin, médecin coordinateur des centres de prévention Agirc-Arrco. Alors que l’activité physique est bénéfique pour de nombreux organes (os, muscles, cœur…) mais aussi plus généralement pour l’humeur, le sommeil, la cognition… notre dépense énergétique ne cesse de diminuer.
Les centres de prévention Bien Vieillir ont décidé de lancer leur étude sur la sédentarité, auprès de plus de 3500 de leurs clients de plus de 65 ans. Parmi eux, 48% étaient sédentaires. Des ateliers avec 10 séances d’activité physique, ainsi qu’une invitation à pratiquer la marche leur ont été proposés.

Qui sont les sédentaires ?
« Nous avons tout d’abord observé que l’activité physique déclarée était plus élevée chez les hommes que chez les femmes, ainsi que chez les personnes vivant en maisons individuelles plutôt qu’en appartements (sans doute du fait des activités de jardinage et bricolage), diminuait avec l’âge, ainsi qu’avec l’aggravation de l’état de santé, et de facteurs sociaux tels que l’isolement » indique Vincent Bataille, épidémiologiste à l’Adimep (association pour la diffusion de la médecine de prévention) de Toulouse.
Les résultats observés après la participation aux ateliers était une augmentation significative de l’activité physique dans le groupe ayant participé à ces ateliers, par rapport à un groupe témoin. Cela passait en particulier par une amélioration de la pratique de la marche.

Comment motiver à l’activité physique ?
« Pour faciliter l’activité physique, il faut axer sur le notion de plaisir, car l’argument médical ne suffit pas » insiste le Dr Dejardin. Par la suite, c’est souvent la pratique d’une activité en groupe qui permet de poursuivre sur la durée, le plaisir de l’effort physique ne venant que beaucoup plus tard. Enfin, l’utilisation d’un podomètre aide à prendre conscience de son niveau d’activité. Inutile de vouloir atteindre 10 000 pas par jour quand on est à 1500 ! En revanche, on peut d’abord viser 1700 pas par jour, pour progresser petit à petit.

La prochaine étude nationale portera sur les déficits sensoriels et en particulier l’audition. Elle est attendue pour juin 2016.

La liste des centres de prévention Bien Vieillir de l’Agirc-Arrco est disponible ici.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

AGIRC-ARRCO

Action sociale des caisses de retraite AGIRC ARRCO - Coordonnées des centres de prévention bien vieillir.
Aidants familiaux : Des caisses de retraite complémentaire réalisent, en région, des actions pour les aidants familiaux.


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -