Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'interlocutrice, de Genevi...

L'interlocutrice, de Geneviève Peigné : une fille découvre les mots laissés par sa mère, malade Alzheimer

La vie est bête mon chéri, si bête


Partager :

L'interlocutrice de Genevieve PeigneAu décès d'Odette, sa maman malade Alzheimer, l'écrivain Geneviève Peigné a fait une drôle de découverte : une vingtaine de romans policiers qu'elle aimait lire, annotés, soulignés, commentés.

Comme une conversation avec ceux avec qui il est difficile de communiquer, notamment quand la dépression vous envahit avant une pathologie neuro-dégénérative.
Comme des messages d'amour, d'alerte aussi face à l'angoisse, la peur, la folie, la mort.

Odette a écrit sans fautes, sans rature, dans un style direct, souvent drôle, parfois angoissant, répétitif.

Ces mots témoignent de la vitalité d'Odette, de son envie de partager mais aussi de se rassurer.

Après avoir été dits sur scène au Théâtre du Rond Point, voici ces mots mis en scène par sa fille.

Un très joli livre qui témoigne "que les mots peuvent accompagner loin, longtemps" nous écrit Geneviève Peigné.

de Genevieve Peigne
EUR 16,00
Broché: 120 pages
Editeur : Le nouvel Attila (16 septembre 2015)
Pour commander en ligne L'Interlocutrice


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -