Agevillage
  >   Actualités  >     >   Les retraités : oubliés et ...

Les retraités : oubliés et inutiles ? Pierre Etienne Girardot et Yann Song aux éditions Presses des Mines

Au boulot les retraités !


Partager :

Les retraités, oubliés et inutiles ?Deux jeunes polytechniciens et ingénieurs des Mines Pierre-Etienne Girardot et Yann Song, se sont penchés sur cet âge de la vie : la vie à la retraite.
Cette nouvelle longue réalité est mal préparée, mal appréhendée, et tellement personnelle (pas de profil type du "retraité", ces profils varient selon les parcours de vie, les catégories socio-professionnelles notamment).
Ils ont interrogé des dizaines d'experts, impliqués sur ces questions, pour proposer non pas une énième étude, mais un regard concret et pratique pour une meilleure intégration des retraités via le déploiement d'activités, marchandes ou bénévoles.

Les auteurs interrogent la représentativité de ces retraités.
Les syndicats, les associations sont présentes sur les enjeux des retraites (voir le tout récent recul du gouvernement sur les hausses d'impôts locaux suite à leur mobilisation), mais moins sur les enjeux liées aux situations de handicap, de maladie, de dépendance.
Et encore moins, constatent les auteurs, sur la notion d'insertion sociale des retraités.

Ils militent alors pour le déploiement d'activités investies par les retraités, selon leurs envies, leurs volonté d'engagements, avec et pour les autres générations.
Les études montrent qu'une large majorité des plus de 65 ans a une activité bénévole (au regard de 36% pour la moyenne nationale). Comme il existe une corrélation positive entre activité et santé (au moins 15 milliards d'euros sur " ans selon une étude McKinsey pour les personnes pratiquant une activité physique adaptée), les auteurs citent volontiers l'étude erphi qui estime que 3 millions de personnes supplémentaires pourraient s'engager.
Le principal frein à l'engagement sont les contraintes associées (temps, rythme imposé), les auteurs misent alors sur le technologies afin de proposer des plateformes qui fluidifient et personnalisent l'offre d'activités.

Il faut mieux préparer le passage à la retraite, éviter une longue rupture de rythme d'activités, démocratiser les temps partiels de transition, détecter les centres d'intérets pour les mettre en lien avec les associations (professionnalisées) et les entrepises en demande.

En bons ingénieurs, les auteurs militent pour une meilleure mesure des retraités "ce qui ne se mesure pas, ne se voit pas" (trouver des indicateurs plus pertinent que le PIB pour mesurer leur impact sociétal). Ils militent aussi pour une approche transversale des enjeux du vieillissement (habitat, transports, culture...), ainsi que l'engagement dans la lutte contre l'agisme.
Ils citent De Beauvoir "La vieillesse est entourée d'une conspiration du silence". Pour éviter "une politique de la vieillesse qui confine à la barbarie" ils espèrent insuffler un "mouvement de vie à notre société autour de ces problématiques, sans quoi la situation risque de se gangréner".

de Pierre Girardot (Auteur)
Broché
Editeur : Presses de l'Ecole des mines (13 novembre 2015)
Collection : TRANSVALOR
20 euros
Pour commander en ligne Les retraités, oubliés et inutiles ?


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -