Agevillage

A vélo sans âge : créer du lien en pédalant


Partager :

A vélo sans âgeNée au Danemark en 2012, l’initiative Cycling Without Age (A vélo sans âge en Français) a fait des petits. La déclinaison française du projet est née au printemps 2015, et l’association compte déjà deux antennes. Le principe ? Partager, le temps d’une balade en triporteur, histoires et souvenirs entre passagers âgés et conducteurs bénévoles.

En 2012, Ole Kassow, citoyen de Copenhague et cycliste passionné, décide de mettre ses talents au service des personnes âgées qui résident dans la maison de retraite voisine et loue un triporteur.

Les résidents sont séduits par l’idée : la promenade leur donne l’occasion de redécouvrir la ville et de discuter avec le conducteur. La ville de Copenhague aussi, puisqu’elle investit dans cinq véhicules pour permettre à l’initiative d’essaimer.

Quatre ans plus tard, Cycling without age est présent dans 14 pays. En France, Ditte Jakobsen, qui habite à Capbreton (64), lance l’association A vélo sans âge au printemps 2015. « Ici, il fait beau, il y a de nombreuses pistes cyclables et trois maisons de retraite, c’était idéal pour porter cette initiative que je trouve merveilleuse », explique la jeune Danoise.

Favoriser la mobilité des plus âgés et créer des liens entre les générations

A vélo sans âgeEn lien avec le CCAS de la commune, elle entre en contact avec les EHPAD pour leur parler du projet. L’adhésion est immédiate, et les premières balades ont lieu en novembre, permettant notamment à une centenaire de redécouvrir sa ville.

« C’était vraiment intéressant d’entendre des personnes parler de leurs souvenirs, leur histoire. J’ai choisi ce modèle de vélo car les passagers sont à l’avant, nous découvrons le paysage ensemble et nous pouvons discuter », indique Ditte Jakobsen.

Bien entendu, le service est gratuit, hormis le coût de l’adhésion à l’association (réglé par les EHPAD) qui sert à couvrir les frais d’assurance.

L’antenne de Capbreton compte aujourd’hui 35 conducteurs bénévoles, et une deuxième antenne a ouvert à Rezé (44). La première ballade a eu lieu la semaine dernière.

« Nous cherchons désormais des financements pour acheter un vélo de démonstration, que nous prêterions à ceux qui souhaitent lancer le mouvement dans leur ville. Ces promenades sont un vrai moment de bonheur que j’ai envie de partager. » Pour l'instant, chaque antenne dispose d'un triporteur prêté par des mécènes.

Des véhicules qui coûtent près de 5000 euros pièce, un prix réduit consenti par le fabricant – danois – pour soutenir A vélo sans âge.

Prochaine étape, développer le service en direction des personnes âgées à domicile. Pour permettre à toutes celles qui le souhaitent de sentir elles aussi le vent du large souffler sur leur visage...

Contact : À VÉLO SANS ÂGE 

Siege social :
40130 Capbreton
06 28 35 97 36
 
LES ANTENNES :
40 – LANDES – CAPBRETON
 
44 – LOIRE-ATLANTIQUE – REZE
En savoir plus

Crédit photos Cycling Without Age


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

SENIOR SERENITY

27/09/2016 12:09

Une idée pleine de bon sens !


Très belle initiative ! Elle peut donner des idées de création d'associations... seul point noir au soleil : le triporteur à 5000€ (et encore prix réduit par le fabricant), ça va décourager plus d'un...



maxou

13/05/2016 11:05

se balader


très bon article. je vous fais observer qu\une balade à vélo ne prend qu'un l. sans rancune. maxou




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -