Agevillage
  >   Actualités  >     >   Intervention des pompiers :...

Intervention des pompiers : bientôt payante ?

Ceux qui ne pourront pas payer seront laissés au sol ?


Partager :

LPompiers Crédit photo commons.wikimedia User:Ramaa polémique a enflé tout le week-end. Selon le journal Ouest-France, relayé par tous les médias nationaux et les télévisions, les habitants du Calvados risquent bientôt d'avoir à payer certaines interventions des pompiers. Lors des Assises des professionnels des établissements pour personnes âgées, la ministre Pascale Boistard fustige cette posture politicienne et demande que cesse cette polémique sur les dépenses sociales des départements.

Le journal Ouest-France raconte que le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) a voté cette mesure lors de son conseil d'administration du lundi 21 mars pour une entrée en vigueur le 1er avril.

Services facturables
- déplacement pour une alerte incendie sans feu déclaré : 463 euros.
- déblocage d'ascenseur : 463 euros.
- appel abusif avec engagement : 410 euros.
- secours sans transfert à l'hôpital : 241 euros. (chute ?)
- recherche de documents administratifs : 96 euros.

"C'est une atteinte aux services publics gratuits, les citoyens deviennent des clients et quid des services aux plus démunis ?" s'étranglent de nombreux élus locaux d'opposition.

Lors des Assises nationales des professionnels des établissements pour personnes âgées, ce 29 mars, la ministre Pascale Boistard a fustigé cette "petite musique qui monte des départements selon laquelle le gouvernement imposerait des dépenses supplémentaires. C'est faux, il faut cesser cette polémique qui s'inscrit dans une posture politicienne" estime la ministre. Les départements sont un filet social vers nos citoyens les plus fragiles.

"Or certains comme le Calvados seraient prêts à facturer 241 € l'intervention des pompiers après une chute sans transfert à l'hôpital" poursuit Pascale Boistard.
"Ceux qui ne pourront pas payer seront laissés au sol ?".

Visiblement les tensions budgétaires sur les départements rejaillissent partout .
Un conseil : renforcez le réseau d'aides autour des personnes âgées fragilisées (voisins, familles, amis), pour n'avoir recours aux pompiers qu'en cas d'extrême nécessité.

Voir en images un extrait de l'intervention de Pascale Boistard
lors des Assises des EHPAD ce 29 mars




mis à jour le



Partager :


Vos réactions

aidi83

15/08/2016 15:08

Les residences retraites


Les residences retraites abusent des pompiers.. un seul veilleur de nuit.. en cas de chute d une personne corpulente.. impossible à relever... on doit appeler les pompiers ??? non , il faut mettre deux veilleurs de nuit.... voila ou il y a des abus, le contribuable n a pas à participer à la prise de bénéfice d une société privée...



SACO

04/04/2016 10:04

Abus


IL Y A DES ABUS ET EFFECTIVEMENT UN DEBLOCAGE D\ASCENSEUR? OU UN CHAT DANS LES ARBRES NE SONT PAS DU RESSORT DES POMPIERS ET IL FAUT FACTURER PAR CONTRE UNE INTERVENTION POST CHUTE RELEVE DU SECOURS AUX PERSONNES
JE SUGGERE DE FAIRE PAYER LE SECOURS EN MONTAGNE QUAND DES INDIVIDUS VIOLENT DELIBEREMENT TOUTES LES REGLES DE SECURITE ET LES INTERDITS!



Catelyne

01/04/2016 09:04

Abus


Faire payer les « abus » OUI, mille fois OUI Reste à savoir ce qui est « abusif » : Faire intervenir les pompiers lorsqu'une personne ( à fortiori une personne âgée et ou handicapée ) fait une chute ou a un malaise N'EST EN AUCUN CAS «  ABUSIF » même si à la suite de cette « intervention «  , elle n'est pas hospitalisée .



Jean

30/03/2016 15:03

abus


La démagogie coule à flot, et Mme Boistard ne s'est pas remise du fait que la majorité des conseils "départementaux" n'est plus au PS ....Or tout ce qui est gratuit est mal utilisé ,on le sait bien. Faire payer les trop nombreuses"fausses alertes " ferait faire de fortes économies, que les Services de pompiers n'ont pas fait du tout ces dernières années.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -