Agevillage

La musique est un "dopant naturel" qui change le visage et l'ambiance de nombreux établissements de retraite


Partager :

Borne melo rire

Bonne nouvelle, la vieillesse et les maladies neurodégénératives n’altèrent pas notre capacité d’appréciation de la musique !

D’un point de vue hormonal, la musique provoque la sécrétion d’endorphine, dite "hormone du bonheur" car elle procure un état de bien-être, voire de légère euphorie. De même, plusieurs études montrent qu’elle est capable d’atténuer la douleur et de combattre la dépression. Certains ont même déclaré que la musique est un dopant : la fédération d’athlétisme l’interdit pendant les marathons car elle masque la douleur. 

Si elle est à proscrire chez certains sportifs, il faut la prescrire aux personnes âgées désorientées : d’un point de vue neurophysiologique, la musique a l’avantage d’être "stockée" dans des parties du cerveau pratiquement inattaquables par la maladie et le vieillissement. On peut, par exemple, observer chez des malades d’Alzheimer leur capacité à chanter des chansons par cœur (voire mémoriser de nouvelles chansons) alors qu’ils n’ont plus l’usage de la parole (car les neurones de l’aire du langage sont attaqués par la maladie).

Si la musique "dope" et fonctionne dans notre cerveau malgré la vieillesse, comment mettre ces spécificités bienfaisantes au service d’une meilleure vie psychique et physique des ainés vivants en institution gériatrique ?

Borne meloA cette question, Marc Boudot et son équipe apportent des réponses innovantes depuis 8 ans (4 trophées de l’innovation).

Au départ ils ont mené une étude, en collaboration avec l’Université de Bourgogne, sur la relation"musique et personnes âgées vivant en établissement de retraite". Les résultats montrent que les ainés y ont un mauvais accès car la manipulation des CD et les multiples petits boutons des chaînes hifi sont inadaptés à leur dextérité et, qu’en collectivité, les CD de musique que l’on laisse à côté de la chaîne hifi, cassent ou "disparaissent" !
Ainsi, alors que l’INSEE confirme que la musique est l’activité de loisir favorite des personnes âgées, on voit dans les établissements de retraite, plus de télévision fonctionner que de musiques écoutées. 

Au regard de cette carence, le concept de "borne musicale pour personnes âgées dépendantes" a été développé dans le but de cultiver, dans l’institution gériatrique, les 3 vertus de la musique : 

D’abord le plaisir ! Permettre à tous les "habitants"’ de l’établissement de retraite de partager et d’accéder facilement, non pas à "de la" musique, mais à LA musique qui donne à chacun du plaisir (grâce à un répertoire spécifique de plusieurs milliers de chansons des années 30 à 90).

Borne melo danse
La musique comme un outil de stimulation : proposer à la personne âgée des ateliers chants (qui s’adaptent aux capacités de diction des aînés), des activités de communication verbale et non verbale, des ateliers ‘’mémoires sonores’’, des activités intergénérationnelles, etc. (sous la responsabilité des animateurs en gérontologie).

Enfin la musique à visée thérapeutique : proposer des solutions qui permettent de dynamiser ou d’apaiser chaque résident de l’établissement, qu’il soit autonome, désorienté ou apathique. L’une des innovations propose aux soignants une démarche nommée "patrimoine musical". Elle permet de créer pour chaque aîné, sa liste de musiques ‘’frisson’’. L’objectif est, soit de faire plaisir, soit de dynamiser un résident qui en a besoin, voire de calmer instantanément un état d’angoisse chez un malade d’Alzheimer. Cette méthode est en cours d’évaluation dans le cadre de l’étude MAAMI financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR : laboratoires INSERM, LEAD, CHU de Dijon).

A ce jour en France, Suisse, Belgique et Allemagne, plusieurs centaines de structure (EHPAD, EMS, PASA, CHU, foyers logements…) utilisent le concept de borne musicale pour personne âgée dépendante. Et tous le confirment, la musique est un "dopant naturel" qui change le visage et l’ambiance de l’établissement

Voir témoignages, vidéos et étude sur
www.bornemelo.fr


Cerveau musique et endorphine


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Béa

15/09/2016 15:09

Réponse


Marité, ce n'est pas tout fait juste. il y a un contrat de services de 34¤ TTC/mois permettant de télécharger chaque mois de nouveaux contenus d'animation (karaoké, jeux, diaporama son, biographies d'artistes, etc...). Cet abonnement permet aussi de recevoir les évolutions logiciel et de mettre à neuf tout ce qui tombe en panne.
En général, les animateurs nous disent que pour 34¤, ils en ont pour leur argent...
La borne est elle chère, comme vous le dites ? Oui, au regard des trop petits budgets des animateurs. Mais une borne à 3600¤ avec une valeur de 2000¤ de musique à l'intérieur, cela relativise :-)
Et comme cette réponse est écrite par l'inventeur de la borne, autant citer l'un des nombreux mails de remerciement d'une animatrice : "la borne musicale c'est que du bonheur !!! Merci"
(Sandrine GUILLAIN, Animatrice)



marité

20/07/2016 23:07

c'est qu'en même cher


C'est qu'en même cher et longtemps puisque après l'achat de la borne il reste encore à payer tout les mois pendant 5 ans une somme d'environ 40 euros! on paye 2 fois la borne!



sjaantje

29/06/2016 17:06

mariage entre borne meli-melo très fructueux


En tant que Présidente/Formatrice de l'Association Alzheimer & Musique je peux rajouter à cet article que la borne est un instrument formidable pour construire la playliste pour une personne avec la Maladie d'Alzheimer ou apparentée. On laisse écouter la personne la musique dont on sait ou soupçonne qu'elle a été la musique de ses plus jeunes années et on coche les chansons ou morceaux de musique qu'on va plus tard mettre dans le MP3 qu'on va donner à écouter chaque jour à cette personne. Résultats magnifiques!
Pour plus d'info ou des renseignements allez voir le site web: www.alzheimer-et-musique.fr ou dirigez vous vers la page Facebook: Alzheimer & Musique



Guillaumem

27/04/2016 09:04

Une borne de vie


Pour l\'un des EHPAD où je travaille, une borne musicale a été installée. Le bénéfice est évident et la borne a créé une nouvelle zone de vie. Les résidents peuvent choisir leur musique et ça, ça change beaucoup de choses.



mickmack

27/04/2016 08:04

musique vivante vs musique en boîte


Pour faire vivre la musique auprès des résidents des EHPAD creusois, nous avons bâti un programme permettant d'avoir régulièrement la présence d'orchestres, alternativement dans tous les EHPAD adhérents, avec un succès constant et fidélisation du public (interne et externe). Chez nous, c'est privilégié par rapport à la musique en boîte ... nul n'est parfait !




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -