Agevillage

Négligences envers un proche fragilisé : oser en parler

Alma Paris


Partager :

Négligence personne âgéeDe l'inattention au manque d'exigences... la négligence peut évoluer vers le risque de maltraitance souligne Alma-Paris (Allo Maltraitance) dans sa dernière lettre d'information.

"On parle de négligence quand on ne répond pas aux besoins indispensables de la personne âgée. Ignorance de ces besoins ? Indifférence à son égard ?"
Alma rappelle que c'est en "suscitant une prise de conscience que l'on assure une meilleure prévention".

Quels sont les indicateurs ?
La négligence est rarement signalée par la personne fragilisée, "par crainte, par honte", souligne Alma.
C'est l'entourage qui détecte le plus souvent "une apparence négligée, un lieu de vie malpropre, une privation de nourriture, un manque de soins, d'aides, de compagnie".

Que faire ? Comment savoir où commence la négligence ?
Alma Paris explique qu'il est important de "partager ses interrogations pour analyser une situation objectivement. Parler permet d'obtenir un point de vue différent".

Les bénévoles et professionnels écoutants d'Alma apportent leur regard plus distancié et souvent des alternatives auxquelles on aurait pas pensé seul.

Contacter : Alma Paris / 01 42 50 11 25 et sur toute la France le numéro unique 3977.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

3977 : numéro contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés

3977 n° d'appel national pour signaler les cas de maltraitance dont vous êtes victime ou témoin.

Le service  géré par la Fédération nationale de luttre contre la maltraitance s'adresse aux personnes âgées et aux personnes handicapées victimes de maltraitance, aux témoins de situations de maltraitance, à l’entourage privé et professionnel, aux personnes prenant soin d’une personne âgée ou handicapée et ayant des difficultés dans l’aide apportée.

Les appels de signalement sont accueillis du lundi au vendredi de 9h à 19 h par une équipe pluridisciplinaire (psychologues, travailleurs sociaux, juristes…) chargée d’écouter, de soutenir, et d’orienter les appelants.


Pour une situation de maltraitance : Téléphoner au 3977. 
En cas d'urgence vitale, appeler la police (17) ou les pompiers (18).


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -