Agevillage
  >   Actualités  >     >   Des ateliers pour aider les...

Des ateliers pour aider les aidants lors de l'entrée de leur proche en maison de retraite


Partager :

Aidants et entrée en maison de retraiteMême si elle est nécessaire, l’entrée en Ehpad peut être difficile à vivre, pour les personnes âgées comme pour leurs aidants. Pendant des mois, des années, ils se sont occupés de leur proche et se retrouvent désemparés face à cette nouvelle situation.

Quelle est leur place, comment peuvent-ils continuer à accompagner leur proche ? A Paris, un programme de formation gratuit leur donne des réponses.


Initié par l’équipe mobile gériatrique de l’hôpital Broca (AP-HP), il se décompose en six ateliers de deux heures, auxquels les aidants peuvent participer après un entretien individuel.

Il a pour but de les aider à connaître le fonctionnement de l’institution, à mieux comprendre cette nouvelle étape de la vie de son proche pour pouvoir continuer à y jouer leur rôle d’aidant et mieux communiquer avec les professionnels des maisons de retraite.

Les enjeux psychologiques et les questions liées à la santé de leur proche (évolution des maladies de mémoire par exemple) y sont également abordés.

Les séances sont animées par des professionnels : médecin, psychologue, orthophoniste, infirmier, directeur d’Ehpad et animateur.

Jusqu’ici réservé aux aidants du 13ème arrondissement, il sera généralisé à l’ensemble de la capitale avec le soutien de l’Agence régionale de santé et de la Cnav (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) dès la rentrée.

Renseignements et inscriptions auprès de Souad Damnée, psychologue, au 06 09 31 54 79.

Voir le programme en détail


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Catelyne

01/06/2016 09:06

Ateliers pour les aidants : Entrée du


Bonne initiative
On peut juste regretter que des "pairs " à savoir des "proches-aidants" ayant franchi ce cap, ( élus CVS, membre d'associations de malades et de proches....) n'y soient apparemment pas associés.
Si l'entrée du proche en ehpad est effectivement une "étape" souvent difficile d'un point de vue affectif et psychologique, il n'en reste pas moins qu'un "regard croisé entre tous les "acteurs" a son importance tout comme la considération du proche-aidant comme " partenaire"UC




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -