Agevillage
  >   Actualités  >     >   Question aux experts : le s...

Question aux experts : le syndrome de Diogène, par le Dr Bernard Pradines (partie 1)


Partager :

Bernard PradinesQu’est qu’un syndrome ?

Selon le dictionnaire de Médecine1, un syndrome est un ensemble de symptômes (ou de signes) rapportés par le malade ou par l’observateur. Il se distingue d’une maladie du fait de l’absence de cause spécifique.

Qui était Diogène ?

Il s’agit de Diogène de Sinope, un philosophe grec du IVe siècle avant Jésus-Christ, une figure du cynisme. Sa philosophie est fondée sur l’idée qu’il faut vivre au plus près de la nature, hors de la civilisation, en rejetant tout désir de pouvoir, de gloire, de richesse et de santé pour embrasser une vie simple, sans biens. L’histoire -ou la légende- rapporte qu’il a poussé le principe à l’extrême, en vivant à Athènes dans un tonneau à vin . En fait, les tonneaux n’existaient pas à cette époque. Tout au plus une amphore de volume conséquent eût-elle convenu à cet effet.

Simplement revêtu d’une robe de bure, cultivant la déprise, buvant dans une calebasse, il aurait un jour abandonné ce dernier objet car ayant constaté qu’un enfant pouvait boire simplement dans ses deux mains jointes. Il aurait même demandé à Alexandre le Grand de ne pas lui cacher le soleil lors d’une visite que l’empereur lui aurait rendue2.

Les philosophies du renoncement perdurent jusqu’à nos jours sous des formes différentes selon les contrées ; en dégradé, une conception « décroissante » se développe en Occident à mesure que la crainte d’un épuisement des réserves naturelles se fait jour conjugué aux conséquences d’une croissance non maitrisée sur la pollution et le climat.

Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?

Selon Stetka3, le syndrome de Diogène est « un trouble du comportement conduisant à des conditions de vie négligées, un isolement social, une absence de honte, une apathie et une propension compulsive à accumuler des déchets. Il est généralement observé chez les personnes âgées et peut être le signe du développement d’une démence. »

Selon Wong4, le syndrome de Diogène peut concerner des personnes atteintes de pathologies neurologiques (démences fronto-temporales plus souvent que maladie d’Alzheimer), psychiatriques (psychoses d’apparition tardive plus souvent que psychoses précoces), mais aussi des patients aux personnalités particulières pour lesquels aucun diagnostic précis n’a été posé.

Dans la deuxième partie, j’aborderai la description du syndrome.



Références
1 : Dictionnaire de Médecine Flammarion, sixième édition.
2 : Michel Onfray parlant de Diogène. Contre-histoire de la philosophie.
3 : Stetka  BS. Medscape, 3 novembre 2014. En ligne le 9 mai 2016 : http://tinyurl.com/zhjlvzy
4 : Wong C. Le syndrome de Diogène : description clinique et conduite à tenir. NPG Neurologie - Psychiatrie - Gériatrie. Volume 13, Issue 73, February 2013, Pages 51–60.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -