Agevillage
  >   Actualités  >     >   Assistante de vie et aidant...

Assistante de vie et aidant familial : une formation pour mieux appréhender les différents enjeux

Une étude conjointe Iperia l'institut/Observatoire des emplois de la famille de la Fepem


Partager :

Formation aidantsL'Observatoire des emplois de la famille de la Fepem et l'institut de formation Iperia viennent de publier une étude sur des assistantes de vie formées au module de formation « Aidant familial auprès d’un parent âgé » de la branche professionnelle des salariés du particulier employeur.

L'étude s'est déroulée sur quatre années auprès de trente-deux assistantes de vie, salariées de particuliers employeurs, qui ont suivi ce module de formation continue dispensé par trois organismes de formation, dans le Var, l’Hérault et le Nord.

La grille d’entretien a été construite autour de quatre grandes thématiques :
- la relation entre la personne aidée et l’aidant (nature du lien entre les deux personnes, proximité géographique, niveau de dépendance de la personne aidée, nombre moyen d’heures au service de la personne aidée, ancienneté de cette relation, tâches effectuées et implication des autres membres de la famille, etc.),
- la configuration d’aide au sein du domicile (les différents intervenants professionnels au domicile et la coordination entre ces derniers et l’aidant, la place de l’aidant dans cette configuration, la mise en place d’outils de coordination, la spécificité de certaines tâches techniques, le développement possible de certaines compétences, etc.),
- le parcours de l’aidant (comment la personne est-elle devenue aidante ? Pourquoi elle ? Quelle était sa situation personnelle et professionnelle au moment où elle est devenue aidante ?),
- la formation de l’aidant (son parcours de formation, les apprentissages et compétences développées pendant la formation et après, auprès de la personne proche aidée et auprès éventuellement des employeurs, le facteur déclencheur du départ en formation « Aidants », les bénéfices de la formation, etc.).

Formation à des fins personnelles ?
L'étude montre que les salariées qui suivent le module de formation « Aidant familial auprès d’un parent âgé » ne sont pas toutes dans une situation d’aidant proche et ne suivent pas toutes cette formation à des fins personnelles, par nécessité de s’occuper d’un proche dépendant dans l’immédiat ou dans un futur proche.

Savoir composer avec les aidants familiaux
L'étude montre que le recours à cette formation répond aux attentes et besoins d’assistantes de vie, lorsque leur employeur est très dépendant, et lorsqu'elles sont amenées à travailler, à composer, avec des aidants familiaux, qui tendent parfois à se substituer à l’employeur officiel.

Il faut alors répondre aux attentes de la personne dépendante et à celles de l’aidant, mais aussi faire face à des injonctions parfois contradictoires, entre les attentes de l’aidant (le seconder sans s’y substituer, lui permettre de prendre du temps pour lui sans culpabiliser) et répondre aux besoins de l'employeur.

Cette formation a été très appréciée des salariés, et ce malgré l’organisation parfois complexe d'un départ en formation (emplois du temps morcelés, charges familiales parfois importantes, nécessité de trouver une personne pour être remplacée au domicile des particuliers employeurs et auprès de son proche dépendant).
La formation apporte des compétences, encourage mais est aussi un moment de répit, de socialisation, de constitution d’un réseau.

Pour les proches aidants rencontrés dans l’enquête, la formation contribue à faire reconnaître la charge physique et mentale que l’accompagnement d’un proche dépendant représente et donne des clés pour mieux la gérer. Chez certains d’entre eux, elle renforce la légitimité à occuper ce rôle auprès de leur proche au détriment d’un meilleur partage de cette place avec les autres membres de la famille.

En savoir plus sur l'étude Iperia/Fepem : cliquez-ici


mis à jour le



LES LIENS UTILES

FEPEM

La FEPEM (Fédération des particuliers employeurs de France) représente les particuliers employeurs depuis 60 ans et plus, auprès des institutions nationales, régionales et européennes. Porteuse d'un modèle économique et solidaire, elle développe et promeut l'emploi entre particuliers. 
 
La FEPEM concentre son action autour de trois axes prioritaires :
 
1.Valorisation du statut de particulier employeur et des spécificités des emplois de la famille
2.Information de tous les particuliers, conseil et assistance dans la relation d'emploi 
3.Développement du modèle d'emploi entre particuliers,

du lundi au vendredi de 9h à 18h
au 0825 07 64 64
(0,15 euros/min)


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -