Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dossier : mieux accompagner...

Dossier : mieux accompagner son proche à domicile grâce au cahier de liaison


Partager :

Une personne âgée sur trois faisant appel à des services d’aide à domicile voit quatre intervenants ou plus se relayer chez elle chaque mois. Le cahier de liaison est donc indispensable pour offrir une continuité dans l’accompagnement de la personne fragilisée, a fortiori durant les mois d’été, lorsque les aides à domicile prennent leurs congés. Explications dans ce dossier.

Senior domicileIndispensable pour faire le lien, le cahier de liaison répond tout d’abord à une exigence légale : les services d’aide à domicile, qu’ils soient prestataires ou mandataires, doivent en fournir un.
 
Il doit pouvoir être consulté à tous moments, par l’ensemble des proches et des professionnels… mais aussi par la personne âgées elle-même : après tout, c’est de sa vie, de son quotidien qu’il s’agit.

Dans certains cas, il faudra néanmoins le conserver hors de sa portée pour éviter qu’il ne soit égaré. 

Un outil de transmission…

S’il est avant tout conçu pour être rempli par les aides à domicile, rien n’empêche les aidants, les proches de consigner des événements marquants, de faire part de leurs observations...

…centré sur la personne aidée

Mais attention, il ne s’agit pas de porter des jugements ou d’émettre des réclamations : ce cahier a un seul but, organiser le meilleur accompagnement possible de la personne âgée. Les informations qui y sont reportées doivent être utiles, claires et concises.

L’aide à domicile pourra ainsi y écrire :
  • les tâches ménagères effectuées et celles qui restent à accomplir ;
  • les repas préparés, les recettes et plats préférés ;
  • l’heure et la destination des promenades ;
  • le moral de la personne ;
  • l’évolution de son état de santé ;
  • ses besoins (fournitures, etc.).
Ainsi, tout intervenant arrivant pour la première fois chez la personne pourra se faire une idée de ses habitudes, ses goûts… Et le cahier de liaison permettra aussi d’éviter des accidents, comme une prise de traitement à mauvais escient.

A noter : n’hésitez pas à faire figurer en début de cahier les numéros utiles, la liste des traitements pris régulièrement, les identifiants et les références (numéro de sécurité sociale, numéro client mutuelle, etc.)…

Le cahier de liaison version 2.0

Si la plupart des cahiers de liaison prennent la forme d’un classeur ou d’un cahier classique, il en existe des versions plus numériques à l’instar de Cahier de liaison, une application gratuite et simple d’utilisation.

Ouverte à toutes les personnes enregistrées, elle facilite le dialogue par l’intermédiaire d’un smartphone (versions iOS et Android), d’une tablette ou d’un ordinateur.


10 conseils simples pour laisser votre proche en toute sécurité

Retrouvez aussi les conseils d’Auxiliadom pour partir en vacances l'esprit tranquille, en laissant un proche âgé à son domicile en toute sécurité. Ces dix conseils simples ont été compilés après une enquête menée auprès de 100 auxiliaires de vie.
  1.  La gestion des clés : la gestion des clés est l'une des principales problématiques. En effet, les personnes âgées ont parfois des soucis de mémoire et peuvent égarer leurs clés. Ceci peut parfois avoir des conséquences dramatiques. La personne peut se retrouver enfermée chez elle ou ne plus pouvoir rentrer à la maison si elle se trouve à l'extérieur. Pour éviter tout problème, les proches peuvent réaliser un double et le remettre à une personne de confiance, dans le voisinage immédiat. Une boîte à clé peut également être installée pour limiter les risques de perte.

  2. Faire des provisions de marchandises lourdes : en faisant des provisions de marchandises lourdes avant le départ – packs d'eau, packs de lait, boîtes de conserves, lessive, sac de croquettes pour animaux, le cas échéant, etc... - les familles faciliteront grandement le quotidien de leur proche âgé. Ils lui éviteront ainsi de porter des poids et de faire des allers retours en grande surface pour s'approvisionner.

  3. Faciliter la mobilité : une personne âgée peut facilement trébucher. Les conséquences d'une chute peuvent alors être dramatiques. Si l'intérieur est encombré, il est donc important de prendre la précaution de désencombrer l'espace pour faciliter la circulation au quotidien, dans chaque pièce. 

  4. La téléassistance : en cas d'autonomie limitée, les familles qui souhaitent apporter un maximum de sécurité à leur proche peuvent faire appel à une téléassistance ponctuelle

  5. Les contacts importants : en cas d'urgence et dans la panique, il est parfois difficile de mettre la main sur les numéros de téléphone importants. Les familles ne pensent pas toujours non plus à laisser les coordonnées de leur lieu de vacances. Une fiche synthétique avec les numéros importants (enfants, petits-enfants, voisins, médecins...) est donc très importante. Un voisin peut également être chargé de passer régulièrement pour s'assurer que tout est en ordre.

  6. Les documents médicaux : il est également important de préparer un dossier médical, bien en vue. Celui-ci intégrera les documents clés : ordonnances, carte vitale, carte de mutuelle. Ce dossier précisera également les éventuelles pathologies, allergies et résumera la médication suivie. Le patient pourra ainsi être pris en charge plus rapidement par les secours en cas de problème.

  7. Les animaux domestiques : lorsque le proche possède un animal domestique, les familles doivent penser à s'assurer de la bonne gestion de sa prise en charge quotidienne : changement de litière, sortie du chien etc... Celle-ci peut être réalisée par la personne âgée. Si impossibilité, un voisin ou un service spécialisé assurera la relève.

  8. Conseils canicule : en cas de canicule, il est essentiel de prodiguer les conseils d'usage, en les listant sur une feuille de papier et en les disposant bien en vue : fermeture des volets la journée, hydratation régulière etc... Les personnes âgées sont plus fragiles vis-à-vis de la déshydratation car elles ressentent moins la sensation de soif. C'est pourquoi la déshydratation, aux conséquences fâcheuses, est la première cause d'hospitalisation des seniors.

  9. Gestion de l'hygiène : la propreté de l'habitat, l'entretien du linge et l'hygiène, de façon plus large, sont essentiels au confort de la personne âgée et fragile. Un nettoyage préventif par la famille ou le passage d'une femme de ménage doit être anticipé.

  10. Accompagnement quotidien : si la personne âgée vit dans un endroit isolé ou si elle est dépendante, elle aura besoin d'aide au quotidien. Les familles peuvent alors décider de faire appel à des bénévoles, ou à une agence de maintien à domicile ou de portage de repas pour s'assurer du suivi de leur proche dépendant.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -