Agevillage

Accueil des résidents homosexuels : l'exemple canadien (*)

Une démarche initiée il y a 10 ans


Partager :

Accueil des résidents homosexuels : l'exemple canadienLes homosexuels sont-ils des résidents comme les autres ? La préférence sexuelle des individus a-t-elle un rôle à jouer dans la façon dont les personnes âgées sont accueillies dans les établissements ? Au Canada, mais aussi en France, des voix s’élèvent pour répondre que la sexualité doit être prise en considération, intégrée à la réflexion. Pourquoi, et comment accueillir ces personnes de manière spécifique ? Eléments de réponse avec l’exemple de Toronto.

Dès le début des années 2000, les résidences et services de soins aux personnes âgées gérés par la ville de Toronto entament des démarches pour créer un environnement plus accueillant à l’égard des personnes homosexuelles, ou plus précisément LGBT (lesbienne, gay, bi, trans). Et ce, qu’il s’agisse des résidents ou du personnel.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

michelle

24/08/2016 16:08

suis surprise


oui, je suis surprise que la sexualité soit un critère de sélection. Pour moi, cela relève de la vie privée et on peut désirer être à 2 dans un même appartement comme un autre couple homme/femme. Il suffit que le personnel suive une formation, soit bienveillant et surtout n'ai aucun jugement de valeur




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -