Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dossier : recruter son aide...

Dossier : recruter son aide à domicile


Partager :

Entretien du logement, aide à la toilette, préparation des repas, aide aux courses, lever, coucher… Les intervenants à domicile peuvent aider de mille et une façons les personnes âgées fragilisées à continuer à vivre chez elle, tout en soulageant le quotidien des aidants. Nos conseils pour recruter l’aide à domicile idéale dans ce dossier.

Dossier : recruter son aide à domicileOù trouver la bonne personne ?

  • par bouche à oreille : un ami, un voisin vous a recommandé une aide à domicile. Un gage de fiabilité, mais pas toujours suffisant pour se décider.

  • en se renseignant au Clic (centre local d’information ou de coordination) ou au centre communal d’action sociale (CCAS) : ces organismes disposent des listes des services d’aides à domicile spécialisés dans l’accompagnement des personnes âgées.

  • en contactant directement les services d’aides à domicile, de préférence spécialisés « personnes âgées ».

Qui gère les services à domicile ?

Ils sont pour la plupart gérés par des associations historiques. Les grands réseaux sont : l’Una (union nationale de l'aide), l’ADMR (aide à domicile en milieu rural) et AdessaDomicile.

En parallèle, des entreprises privées se structurent : O2, Adaph service, Domidom…

Trouver un Clic
Trouver un CCAS
Trouver un service d’aide à domicile

Sur quels critères s’appuyer pour choisir ?

La structure est spécialisée dans le service aux personnes âgées : pour être habilités à accompagner des personnes en perte d’autonomie, les services doivent être autorisés par le Conseil départemental ou agréés par l’Etat.

Dans les deux cas, ils doivent répondre à des obligations strictes, et respecter un cahier des charges pour les services agréés.

Le service fonctionne-t-il en mode prestataire ou mandataire ?

Dans le premier cas (mode prestataire), c’est le service à domicile qui emploie les intervenants. En clair, la personne âgée ou ses proches n’ont pas à se soucier des démarches administratives et doivent simplement régler une facture mensuelle.

+ : une grande tranquillité d’esprit, des tâches en moins.

- : les professionnels ne sont pas choisis par le bénéficiaire. Et le service a un coût : le tarif horaire est plus élevé.

Dans le second cas (mode mandataire), la personne âgée (ou sa famille) est l’employeur, mais le service peut le soulager d’une partie des formalités administratives (déclarations sociales par exemple). Il n’est pas vraiment adapté pour les personnes fragilisées.
 
+ : le choix de l’intervenant, la souplesse, le coût moins élevé.

- : la personne âgée reste l'employeur direct, et doit donc gérer les ruptures de contrat dans le respect de la réglementation. Elle est aussi responsable juridiquement, en cas d’accident par exemple.

Et pourquoi pas l’embauche directe ?

Il est aussi possible d’embaucher directement une aide à domicile, à conditions bien entendu de s’occuper soi-même de tout l’administratif et le juridique : déclarations à l’Urssaf, contrat de travail, période d’essai, licenciement…

La solution qui laisse le plus de liberté, mais qui engendre des tâches supplémentaires pour la personne âgée ou son aidant.

La Fepem (fédération nationale des particuliers employeurs) peut vous accompagner si vous faites ce choix, par téléphone au 0 825 07 64 64 (15 centimes/minutes plus le prix de l’appel) ou via son site, sur lequel vous trouverez différents outils (conseils, grilles des métiers, grille des salaires, simulateur…)

Derniers conseils pour recruter

Si possible, évitez d'embaucher sous la pression des circonstances.

Rencontrez plusieurs personnes, faites leur passer de vrais entretiens d’embauche.

Soyez regardant sur son expérience, mais aussi sa formation.

Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour trouver quelqu’un qui vous conviennent autant qu’à votre proche âgé.

Pour en savoir plus, consultez le dossier d’Agevillage sur l’aide à domicile pour connaître les différents outils et professions du domicile ou les aides financières auxquelles vous avez droit.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

FEPEM

La FEPEM (Fédération des particuliers employeurs de France) représente les particuliers employeurs depuis 60 ans et plus, auprès des institutions nationales, régionales et européennes. Porteuse d'un modèle économique et solidaire, elle développe et promeut l'emploi entre particuliers. 
 
La FEPEM concentre son action autour de trois axes prioritaires :
 
1.Valorisation du statut de particulier employeur et des spécificités des emplois de la famille
2.Information de tous les particuliers, conseil et assistance dans la relation d'emploi 
3.Développement du modèle d'emploi entre particuliers,

du lundi au vendredi de 9h à 18h
au 0825 07 64 64
(0,15 euros/min)

UNA - Union Nationale de l'Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

UNA, un réseau de prestataires de services à domicile & services à la personne
Ses 1800 associations sont présentes sur la quasi totalité des départements français. (associations prestataires et mandataires)

UNA
108 -110 rue Saint Maur 75 011 Paris
Tel : 01 49 23 82 52 - accueil@una.fr

ADMR - Union des Association de Service à Domicile en Milieu Rural

L'union des associations de service à domicile en milieu rural. Ses 3200 associations locales maillent le territoire français. Interventions proivilégiées de bénévoles. Des services de Maisons ADMR (services, conseils), un service de télé-assistance Filien sont aussi inétégrés au réseau.

Union nationale ADMR
184 A, rue du Faubourg Saint-Denis
75484 Paris Cedex 10

Tel : 01.44.65.55.55
Fax : 01.44.65.55.56
E-mail : info@admr.org

Adessadomicile

Reconnue d’utilité publique depuis 1938, Adessadomicile Fédération nationale représente un réseau de 400 structures gestionnaires à but non lucratif œuvrant dans l’aide, le soin à domicile et les services à la personne. 

Ces structures emploient près de 40 000 salariés dans les 22 régions en France métropolitaine et dans les départements et collectivités d’outre-mer.

Attachée aux mêmes valeurs, celles de la solidarité, de la qualité, du professionnalisme et de la primauté de la personne, Adessadomicile ancre pleinement son action dans la voie de l’économie sociale et solidaire.

adessadomicile
350 rue Lecourbe - 75015 Paris
01 44 52 82 82
contact@adessadomicile.org

L'Annuaire Agevillage.com

L'Annuaire Agevillage.com recense les avis clients sur les maisons de retraite et EHPAD, les coordonnées des établissement d’accueil, services à domicile, clic, ccas et réseau gérontologique, centre mémoire, centre alzheimer, centre de soins, fournisseurs de Matériel médical, associations de loisirs et de tourisme…

Toutes les solutions locales près de chez vous : + de 25 000 adresses référencées.

annuaire@agevillage.com - 01 42 46 65 00


Partager :


Vos réactions

Rédaction Agevillage

30/08/2016 12:08

La réponse de la rédaction


Bonjour et merci de votre commentaire mais il me semble que vous avez lu un peu vite : en fait, nous disons la même chose. En mode prestataire, la personne âgée n'a pas le choix de l'intervenant...



jeanpasse

30/08/2016 07:08

confusion


la rédaction de l'article fait croire à la personne âgée qu'en passant par un prestataire, elle choisi la personne qui viendra chez elle. Ce qui est totalement faux. A ma connaissance le contrat de prestation d'une structure prestataire ne désigne pas une personne physique mais une mise à disposition d'un "salarié" de la structure devant répondre aux besoins évalués. De plus il est précisé, argument toujours présenté par les structures prestataire que les personnes en pertes d'autonomie ne peuvent gérer un emploi direct, en règle générale c'est une personne de confiance qui assume ce rôle (épouse, époux, enfants...) de plus le côut est bien moindre en emploi direct qu'en prestataire de 4 à 10€ de l'heure)et bien sûr aussi pour le Conseil Départemental dans le cadre de l'APA et de la PCH. Tant qu'aux PA et PH de niveau AGIR 1 ou 2, seraient inapte à gérer un salarié, mais serait apte à signer un contrat de prestation l'engageant à payer à la structure un montant de prestation sans contre partie de l'aval sur la personne physique entrant dans son domicile, lieu privé pour effectuer cette prestation?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -