Agevillage
  >   Actualités  >     >   La santé du cerveau passe p...

La santé du cerveau passe par l'estomac : conseils pour retrouver le plaisir de manger


Partager :

On le sait : la façon dont on se nourrit peut avoir bien des impacts sur notre santé, y compris celle de notre cerveau. Quand on avance en âge, s’alimenter devient parfois difficile. Il est courant de voir nos aînés délaisser la table et ses plaisirs. Nos conseils pour faire retrouver à votre proche âgé le goût des bonnes choses.

Nutrition personne âgéeAvec l’âge, la perception du goût se modifie : les personnes âgées ont tendance à manger plus sucré qu’auparavant, car c’est la saveur qu’elles perçoivent le mieux. En parallèle, les aliments trop durs peuvent devenir difficiles à avaler. Résultat, certains prennent du poids tout en étant carencés, dénutris.

Par ailleurs, une étude récente a démontré que les taux de peptide YY, une molécule qui agit sur la sensation de satiété, étaient plus importants chez les plus âgés : ils ont moins faim, et prennent moins de plaisir à manger.


Calcium, protéines, vitamine D

Les protéines, indispensables aux muscles, le calcium, pour les os et la vitamine D, qui diminue notamment le risque d’ostéoporose, font partie des nutriments essentiels pour les seniors.

On les trouve dans les laitages, la viande, le poisson, les œufs, le beurre, les huiles de poisson : autant d’ingrédients qui permettront d’enrichir les plats servis aux personnes âgées.


Misez sur la soupe

Vous pouvez notamment les servir sous forme de soupe. Rassasiantes, réconfortantes, elles sont souvent très appréciées au dîner. A accompagner d’une portion de protéines (œuf à la coque, tranche de jambon, sardine à l’huile, part de fromage…) pour un repas équilibré.


Trouver le juste équilibre…

Manger trop est néfaste pour le vieillissement du cerveau, affirment les scientifiques. Mais manger trop peu aussi ! Les personnes obèses comme celles dont l’IMC est très bas présentent plus de risques d’être touchées par la maladie d’Alzheimer, selon deux études.

Pour conserver des apports alimentaires suffisants, le fractionnement des repas peut être une solution, à condition que les collations soient elles aussi équilibrées.


Savoir se faire plaisir

Mais manger sain ne signifie pas nécessairement manger triste. A table, le plaisir est essentiel : on y nourrit aussi bien son corps que son moral, comme nous le rappelaient récemment des seniors lyonnais.

Et pour donner envie, prendre encore plus de plaisir, l’idéal est de déguster ses repas dans un cadre agréable, sur une jolie table, bien dressée… et en bonne compagnie.

Autant que possible, recevez des amis, sortez, ou invitez, pourquoi pas, de parfaits inconnus chez vous le temps d’un repas grâce à des initiatives comme Paupiette.

Un repas partagé est doublement bénéfique pour la santé !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -