Agevillage
  >   Actualités  >     >   En voiture Simone : retour ...

En voiture Simone : retour sur un tour de France pas comme les autres


Partager :

Pendant un mois, Enora Goulard et Fanny Le Moal ont sillonné les routes de France à bord d’une 4L un tantinet capricieuse. Objectif ? Mettre en lumière des initiatives innovantes en faveur des aînés. Un projet un peu fou, un tour de France pas comme les autres qu’elles ont bien voulu nous raconter. En voiture Simone !

En voiture simoneLes deux jeunes filles, qui achèvent tout juste un BTS publicité et communication à l’IUT de Bordeaux, avaient envie d’agir, de témoigner de la solidarité intergénérationnelle, de faire changer les regards sur le vieillissement en France, « encore trop infantilisé », regrette Enora Goulard.

Après avoir réuni les fonds nécessaires, elles devaient embarquer le 4 juillet à bord d’une 4L customisée aux couleurs de leur projet, En voiture Simone, un véhicule choisi pour inviter à l’échange.

Quelques soucis mécaniques plus tard, elles entament le tour de France, de Bordeaux à Nantes en passant par Avignon ou Paris.

Lors de chacune de leur 11 étapes, elles partent à la rencontre des personnes impliquées dans des projets solidaires, et en rendent compte chaque jour sur leur blog.


Continuer à vivre dans la cité

En voiture simoneLeurs coups de cœur ? La cantine partagée de Bioule près d’Albi, où seniors et élèves de primaire partagent chaque jour le déjeuner et tissent des liens depuis 5 ans.

« La perspective de ce déjeuner motive les personnes âgées », raconte Fanny Le Moal. « La grande majorité des seniors que nous avons rencontrés, à Bioule comme ailleurs, se sentent oubliés, laissés en marge de la société. Ils n’ont pas envie d’être isolés ni de rester entre eux, au contraire, ils veulent continuer de vivre dans la cité. »

Le second coup de cœur des deux étudiantes répond lui aussi à cette attente. L'Ehpad le villâge des Aubépins (Maromme, Normandie), conçu comme un petit village, avec boîtes aux lettres et heurtoirs sur les portes des chambres, accueille en ses murs une allée commerçante.

En voiture simone« On y trouve un coiffeur, un couturier, une esthéticienne et un restaurant autour d’une petite place, complètement intégrée à la ville, où les habitants comme les résidents viennent déjeuner », explique Fanny Le Moal.

Parmi les autres initiatives, citons A vélo sans âge à Capbreton ou les Talents d’Alphonse à Paris, dont nous vous avions fait part sur Agevillage.


Prochaine étape, l’Europe

A peine rentrées – le périple s’est achevé début août -, les Simone débordent déjà de projets. Il y a d’abord ce documentaire tourné au fil du voyage à finaliser, et un ou plusieurs tours d’Europe à organiser pour l’été 2018.

Sans compter leurs études et Paupiette, la startup qu’a montée Enora Goulard pour réunir seniors et étudiants le temps d’un déjeuner.

Mais de ce premier voyage, « cette expérience hors du commun », elles ont déjà retiré beaucoup. « Quel que soit l’endroit où nous nous sommes rendues, nous avons rencontré la solidarité partout », sourit Fanny Le Moal.

Pour Enora Goulard, l’aventure a permis de confirmer que « la vieillesse a besoin de la jeunesse, et inversement. C’est une vraie fierté d’avoir pu ramener toute cette énergie positive et ces initiatives ! »


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -