Agevillage
  >   Actualités  >     >   Move 4 Dementia : une premi...

Move 4 Dementia : une première journée européenne pour rendre aux malades leur place dans la cité


Partager :

Montrer au grand jour ce qui est trop souvent caché. En France, en Bulgarie, en Grande-Bretagne ou encore en Italie, le 4 septembre, des malades d’Alzheimer et leurs aidants participeront à la première journée européenne Move 4 dementia (se bouger en faveur de la démence). L’idée ? Se retrouver et participer à une action au cœur de la ville, et sensibiliser les passants au fait que malades ou non, nous avons tous notre place au sein de la société.

Move for dementiaEn France, c’est à Rennes que se déroulera la première action Move 4 dementia, à l’initiative du Bistrot Mémoire dont l’ambition est de faire de la capitale bretonne la première ville inclusive pour les personnes vivant avec la maladie d'Alzheimer.

Les organisateurs et les participants se sont associés avec les Tisseurs de contes pour investir le grand parc du Thabor, en centre-ville, et y raconter au détour des allées, sous le kiosque ou près des bosquets de nombreux contes, dont Un bistrot peu ordinaire. Un conte écrit par une bénévole du Bistrot Mémoire, et qui commence ainsi :

« Il était une fois, dans un pays lointain, un village appelé "Sans Souci-sur-Oubli". Beaucoup de ses habitants étaient atteints de troubles bizarres : à la maison comme au travail, ils passaient  d'une occupation à l'autre sans prendre le temps de terminer la tâche entreprise, si bien que leurs proches et leurs employeurs les soupçonnaient de négligence, car l'ouvrage rendu n'était vraiment ni fait ni à faire. S'ils sortaient de chez eux, ils n'arrivaient plus à se rappeler pourquoi. Etait-ce pour aller au marché ? Pour se rendre à un rendez-vous ? Ou tout simplement pour se promener ? Impossible à dire. Pire encore, s'ils rencontraient quelqu'un, fût-ce un ami, ils ne reconnaissaient personne et, bien entendu, ils se perdaient sur le chemin du retour ! »

Pour connaître la fin de l’histoire, rendez-vous ce dimanche entre 15 et 18 heures au parc du Thabor.

« Nous avons conçu un deuxième conte, plus long, collectivement lors d'une séance de Bistrot Mémoire », précise Irène Sipos, co-fondatrice du Bistrot. « Les deux contes seront dits par des membres du Bistrot, et nous ferons aussi en sorte, le 4 septembre, de discuter avec un maximum de gens qui passeront par là... »







mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -