Agevillage
  >   Actualités  >     >   Lien social : tout savoir s...

Lien social : tout savoir sur Monalisa et ses équipes citoyennes


Partager :

Il y a eu un avant et un après canicule 2003. Cet été meurtrier a mis  la solitude des personnes âgées sur le devant de la scène, et donné une première impulsion au mouvement de lutte contre l’isolement des aînés. Aujourd'hui, Monalisa joue un rôle fondamental dans ce combat, et ce n'est pas fini...

Monalisa« A partir de 2003, pendant 10 ans, les communes, les associations se sont mobilisées, et ont permis une meilleure compréhension du problème », retrace Jean-Francois Serres, délégué générale et référent national Monalisa. « En parallèle, des partenariats ont émergé sur le terrain, des études sur la question ont été menées. »

Puis en 2013, un groupe de travail rassemblant grandes associations et représentants des collectivités locales remet un rapport à Michèle Delaunay, alors ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l'Autonomie.

Ce rapport Monalisa (pour Mobilisation nationale contre l'isolement social des âgés) pose les bases du la mobilisation que nous connaissons aujourd’hui, et qui naît officiellement début 2014.


Mobiliser les citoyens

L’objectif de Monalisa ? « Que tous les particuliers qui le souhaitent se mobilisent, pour renforcer l’entourage des personnes âgées. Il s’agit, in fine, de retisser des relations proches là où elles n’existent plus, c’est la seule façon d’aider à sortir de la solitude. »

Une mobilisation qui doit venir du terrain : « il ne s’agit surtout pas d’un dispositif national qui se déclinerait sur le territoire », souligne Jean-Francois Serres.

Logo monalisa

Monalisa, mode d’emploi

Les personnes qui souhaitent rallier le mouvement peuvent rejoindre une équipe citoyenne : en août 2016, on en recensait 178 sur le territoire français.

Et s’il n’en existe pas à proximité ? « Un petit groupe de trois ou quatre personnes peut tout à fait créer sa propre équipe citoyenne. Ils sont alors invités à contacter la coopération Monalisa la plus proche, qui pourra leur fournir du soutien, des conseils… », précise Jean-Francois Serres.

Aujourd’hui, 33 coopérations départementales sont actives et 16 au niveau local, ou en cours de lancement. Elles sont portées par des associations, des villes, des CCAS, des conseils départementaux…

Pour trouver une équipe citoyenne ou une coopération, il suffit de consulter la carte sur le site de Monalisa.

Et demain ?

A la fin de l’année, le mouvement fêtera ses trois ans. Trois ans en forme de réussite : les 40 signataires de la charte en 2014 sont désormais 255. Autant d’organisations (associations, collectivités, caisses de retraites…) engagées à susciter et soutenir la mobilisation dans les territoires... et ce n’est pas fini.

« Nous en étions à l’impulsion, nous lancerons début 2017 la phase 2 », indique Jean-Francois Serres. « Nous aimerions que la mobilisation s’ancre dans tous les départements d’ici à 2020. » Même si, regrette-t-il, il faudrait des milliers ou des dizaines de milliers d’équipes citoyennes pour que l’isolement des personnes âgées ne soit plus qu’un lointain souvenir.

La mobilisation expliquée en 120 secondes


mis à jour le



LES LIENS UTILES

MONALISA - Mobilisation nationale contre l'isolement des âgés

L’association MONALISA est née d’une collaboration inédite entre la société civile -représentée par des associations réunies en collectif, des institutions, des organismes- et les pouvoirs publics

Partout en France, des équipes citoyennes se lancent.
Vous aussi vous pouvez agir. Rejoignez-le mouvement.
Rejoignez la mobilisation contre l’isolement des âgés.

MONALISA
62, avenue Parmentier - 75011 - Paris
Mail : contact@monalisa-asso.fr


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -