Agevillage

Journée nationale des aidants : 6 octobre 2016

J'aide et je travaille


Partager :

La prise de conscience de la révolution de la longévité tarde. Il y a aujourd'hui plus de salariés qui aident un parent âgé que de salariés qui aident un jeune enfant ! La journée nationale des aidants (JNA) 2016 s'adresse à eux et aux entreprises.

olivier morice président JNA"Nous allons doubler le nombre d'initiatives locales ce 6 octobre" applaudit Olivier Morice, président de l'association qui porte cette JNA.
Partout en France les partenaires de la Journée nationale des aidants mobilisent leurs réseaux. Les entreprises, les groupes de protection sociale commencent à déployer des réponses, des services, des ateliers, des cafés pour soulager, informer, soutenir les aidants. Agevillage, partenaire média de la journée, n'est pas en reste !

Prendre conscience de la réalité du besoin d'aide des aidants qui travaillent.
Aujourd’hui en France, 11 millions de personnes sont des proches aidants et parmi eux, plus de 50 % sont actifs. Le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de travail laissent entendre que plus de 20 % des actifs joueront un rôle d’aidant dans les années à venir. Une situation difficile à vivre, puisqu'ils sont plus de 1 sur 5 à préférer taire leur situation auprès de leur employeur (1). Etre aidant a un impact sur les conditions de travail. Pour 33 %, la situation d’aidant a un impact négatif sur la vie professionnelle (2) et 58 % déclarent avoir du mal à concilier travail et obligations familiales.

Comment concilier travail et aide familiale ?
Crèches, haltes-garderie, congés parentaux... la dynamique démographique de la société française repose aussi sur sa politique familiale et l'accompagnement des entreprises. Mais notre société tarde à regarder la nouvelle donne de l'accompagnement du vieillissement.
50 % des salariés aidants utilisent RTT et congés annuels, 23 % s’arrangent avec leurs collègues, 13 % utilisent les arrêts maladie, 1/3 occupent un temps partiel.
73 % des aidants qui travaillent ne connaissent pas les dispositifs d'aide. C’est une des raisons pour lesquelles ils s’arrangent, trouvent des solutions.
La loi de 2015 relative à "l'adaptation de la société au vieillissement" a créé le « congé de proche-aidant » de trois mois renouvelables, avec la possibilité de négocier un temps partiel avec l'employeur. La loi prévoit également le droit au répit pour permettre aux proches aidants de se reposer ou de s'accorder du temps libre.

Par ailleurs, souligne Olivier Morice, "la méconnaissance qu'ont les aidants de leur propre statut a des conséquences graves sur leur santé : épuisement, dépression, mortalité plus élevée, négligence de leur propre santé".

Raison de plus pour s'emparer du 6 octobre et participer à un évènemende la Journée Nationale des Aidants :  "c'est se donner la possibilité, lorsqu'on est aidant, d'être épaulé dans son quotidien par un tissu local d'acteurs engagés pour vous préserver, vous, aidants, et le lien affectif qui vous noue à la personne que vous accompagnez", poursuit-il.

Pour découvrir la conférence, l'atelier, le café des aidants proche de chez vous : rendez-vous sur le site lajourneedesaidants.fr.

Et pour ceux qui seraient dans l'impossibilité de participer, des outils ont été créés : le site de la JNA, remis à neuf, regorge de témoignages et d'adresses utiles. Et toute la semaine,  il est possible de joindre une équipe de prévention médico-psycho-sociale de Ressources Mutuelles Assistance au 09 69 39 74 70.

Recherche de témoignages
France 5 recherche une aidante, salariée qui aide un proche au quotidien et habite de préférence en région parisienne ou proche de Paris, 1h ou 2h en TGV ou avion.
France 2 recherche pour le journal télévisé une famille unie par ce combat commun, une fratrie qui accepte d'être filmée !
Ecrire à florence@lajourneedesaidants.fr



Sources :
(1) Enquête Macif - Unaf : Etre aidant et travailler auprès de 371 salariés aidants sur la période entre février et juillet 2015
(2) Baromètre Aidants, réalisé par BVA pour la Fondation April. Sondage réalisé sur un échantillon de 1997 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. Juin 2015.
Enquête nationale conduite par Sociovision auprès d’un échantillon de 3500 salariés du secteur privé pour le groupe de protection sociale Malakoff-Médéric.
Livre Blanc Plaidoyer pour les aidants en activité professionnelle de France Alzheimer.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -