Agevillage
  >   Actualités  >     >   Sortie d'hôpital en urgence...

Sortie d'hôpital en urgence : conseils pratiques

Vers qui se tourner ?


Partager :

Une chute, une fracture, une maladie qui s'aggrave et c'est l'hospitalisation de votre proche âgé.
Mais très vite, il va falloir organiser le retour à la maison... et éviter une ré-hospitalisation !

humanis Crédits : Daily Life / HumanisL'hôpital est le lieu des soin aigus, efficaces, avec des durées d'hospitalisation de plus en plus courtes (ce qui n'est pas forcément un mal aux vues des risques de maladies nosocomiales, de dénutrition, d'incontinence, surtout pour un patient âgé fragilisé).
Le service social de l'hôpital va tenter de vous accompagner, mais avouons que les assistantes sociales sont souvent débordées.

Il va donc falloir agir sur plusieurs fronts en urgence et souvent à distance car les aidants vivent aujourd'hui en moyenne à plus de 200 km de leur parent.
En lien avec le médecin traitant de votre proche, il va falloir récupérer les informations médicales, les ordonnances et trouver la pharmacie ouverte.

Il faudra aussi adapter le logement pour éventuellement accueillir un fauteuil roulant ou un lit médicalisé (à louer). De nombreuses aides et accompagnements existent. Mais ils demandent de l'anticipation... Voir le site "j'amenage mon logement" qu'Agevillage a réalisé pour le Prif, par exemple.

Il s'agira aussi d'organiser l'intervention d'un(e) infirmier(e) libéral, ou d'un service d'aide et de soin à domicile (Ssiad). Les coordonnées de ces derniers sont répertoriées dans l'annuaire d'Agevillage. Mais là encore, il va falloir appeler, organiser...

Enfin, il faudra trouver un service d'aide à domicile pour les repas, les courses, le ménage. Là aussi de nombreux centres d'information et de coordination gérontologiques vont aider (Clic) à trouver les services proches de votre proche (voir toujours aussi l'annuaire d'Agevillage). Il faudra les contacter, contractualiser... le tout parfois dans l'urgence.

Pensez à la caisse de retraite de votre proche. La Cnav dispense ainsi une aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH), plafonnée à 1800 € pour 3 mois.

Pensez aussi à l'action sociale de la mutuelle.

Le groupe de protection sociale Humanis vient pour sa part de proposer un service clé en main de sortie d'hospitalisation avec un diagnostic rapide et l'organisation de d'aides à domicile à la carte à partir de 220 € pour un mois : voir le portail "Essentiel-autonomie.humanis.com".

Crédits photo : Daily Life / Humanis


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -