Agevillage
  >   Actualités  >     >   Heureux dans ma ville

Heureux dans ma ville

Des villes douces


Partager :

Le magazine Notre temps a présenté au Palais de l'Elysée ce 4 octobre les résultats de son enquête sur les villes où il fait bon vivre et bien vieillir.

Majoritairement investis dans la vie associative de leur ville, de leur commune, les seniors aimeraient être plus entendus par les instances participatives de celles-ci.

Sept sur 10 saluent la notion de "maison connectée" (avant celle de "ville connectée" comme Jun en Espagne où les habitants de tous âges interpellent directement les services de la ville en cas de besoin ou de problème. Le réseau lutte aussi contre l'isolement des seniors et des aidants).

Mais c'est la question du lien social qui emporte tous les suffrages.
Les seniors veulent se sentir utiles, dans un environnement sécurisé, proche des équipements, accessibles (transports adaptés, mobilité urbaine et rurale. Voir la navette hippomobile de Questembert qui véhicule à cheval les enfants des écoles et les plus âgés).

L'occasion pour le gouvernement de rappeler la Mobilisation citoyenne contre l'isolement des personnes âgées (Monalisa) et le déploiement des équipes citoyennes sur les territoires, et de saluer le thème de la Semaine Bleue... blanc, rouge s'est amusé le Président de la République "A tout âge : faire société !".

L'occasion de présenter la loi d'adaptation de la société au vieillissement qui veut renforcer l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa), donner un statut aux proches aidants, valoriser les solutions de répit, adapter plus de 80 000 logements aux risques de la perte d'autonomie.

En association avec le réseau francophone Villes Amies des Ainés, retrouvez les résultats du concours Notre Temps : "heureux dans ma ville".


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -