Agevillage

Prévenir la maltraitance financière de la personne âgée

Exemple d'une vie détournée


Partager :

Prévenir la maltraitance financière de la personne âgéeA partir de l'histoire d'une Rosine (anagramme de "senior"), Jean-Charles Orsini, très impliqué dans l'action sociale et l'habitat, met en scène les risques de maltraitances financières des personnes âgées qui se fragilisent.

Comportements aberrants qui éloignent les proches, emprise de personnes malveillantes, deuils associés à des ressentis d'isolement, chantages affectifs... les personnes âgées sont des cibles de choix.

Le gouvernement avait mandaté la Fiapa (fédération internationale des associations pour personnes âgées) sur la maltraitance financière des plus âgées. Ses recommandations mériteraient d'être plus suivies d'effets !

Jean-Charles Orsini invite avant tout à maintenir le lien, la relation avec la personne qui vieillit.

Il invite aussi à anticiper : anticiper sa succession, mettre en oeuvre un mandat de protection future (désigner son tuteur, curateur, sa personne de confiance dont un décret vient de préciser les contours), réaliser un audit juridique civil...
Des solutions existent déjà mais elles sont encore mal connues des personnes qui vieillissent, de leurs proches et des professionnels qui prennent soin d'elles.

Prévenir la maltraitance financière de la personne âgée
Rosine - Une vie détournée
Jean-Charles Orsini
Edition Publishroom
EUR 20,00  
Commander l'ouvrage


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -