Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dénutrition : un collectif ...

Dénutrition : un collectif pour lutter contre cette "maladie silencieuse"


Partager :

Lancé le 19 octobre, le collectif de lutte contre la dénutrition rassemble médecins, associations, aidants, usagers, responsables politiques et religieux. Son objectif ? Vaincre cette « maladie silencieuse », qui touche 2 millions de personnes en France.

Nutrition personne âgéeUn véritable problème de santé publique

La dénutrition, qui touche essentiellement les enfants et les personnes âgées, peut avoir de lourdes conséquences, notamment pour les aînés : fonte musculaire, chutes, isolement… et peut même s’avérer fatale.
Elle concerne les personnes hospitalisées, résidant en maison de retraites, mais aussi celles qui vivent chez elles : les professionnels de santé comme les aidants ont un rôle à jouer dans la prévention de la maladie.

Le professeur Agathe Raynaud-Simon, gériatre, rappelle les quatre grands axes de cette prévention :
  •  conserver un poids stable (les personnes âgées ne devraient pas perdre de poids) ; 
  •  pratiquer une activité physique pour préserver leur autonomie, leur mobilité ; 
  •  ne pas limiter leurs apports en protéines (viandes, œufs et poisson) ; 
  •  surveiller leurs apports en vitamine D, indispensable pour protéger les muscles et éviter les fractures.

A noter également, un régime riche en fruits et légumes a été récemment associé à un risque réduit de fractures par une équipe de chercheurs internationale.

Autre outil de lutte contre la dénutrition, une inspection ciblée du frigo de la personne âgée (dates de péremption, types d’aliments…), avec son consentement, permet d’évaluer le niveau de risques.

Pour un plan national de lutte contre la maladie

Le collectif, fort d’une soixantaine de membres, a publié un manifeste de lutte contre la dénutrition, composé de 10 propositions. Il demande notamment que la maladie face l’objet d’un plan national sur le modèle du plan maladies neurodégénératives, qu’elle devienne la grande cause nationale du prochain quinquennat et que les aidants, entre autres, soient formés et sensibilisés pour pouvoir repérer et prévenir la dénutrition.

Les Français sont invités à signer le manifeste ici. Les propositions seront également soumises aux candidats à l’élection présidentielle.

Les 10 propositions du collectif de lutte contre la maladie

  1.  Faire de la dénutrition la Grande Cause nationale du prochain quinquennat.
  2.  Lancer un Plan de lutte contre la dénutrition 2018-2021 pour enrayer la progression de la maladie et faire face à ses conséquences médicales, sociales et économiques.
  3.  Se fixer pour objectif : "Zéro personne âgée tuée par la dénutrition".
  4.  Nourrir correctement 100 % des patients malades. 
  5.  Peser 100 % des patients dénutris de l’hôpital jusqu’à leur domicile. 
  6.  Imposer la présence d’un médecin nutritionniste et de 10 diététiciens pour 600 lits d’hôpital. 
  7.  Doter les établissements de soins d’un référent dénutrition. 
  8.  Créer un Comité national de vigilance chez l’enfant permettant un meilleur accompagnement vers la guérison. 
  9.  Former les futurs médecins, le personnel médical et soignant, les professionnels de santé ainsi que les malades, leurs proches et les aidants au risque nutritionnel. 
  10.  Prendre soin de chacun en valorisant le goût et le plaisir. 

En savoir plus sur ces propositions

infographie dénutrition


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

SOPHIE

28/10/2016 08:10

DIETETICIENNE


Diététicienne en EHPAD, je soutiens à 100% le collectif. Il nous faut plus de moyens pour lutter contre la dénutrition et pour informer sur ce fléau qui touche nos aînés.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -