Agevillage

Prix Entreprises et salariés aidants

Sensibiliser, soutenir, informer


Partager :

Les entreprises vivent une révolution silencieuse. "Il y a plus de salariés qui aident un proche âgé que de salariés qui aident un enfant" annonçait dès 2013 la ministre Michèle Delaunay. Les salariés aidants représentent un nombre croissant d’actifs : 1 sur 6 aujourd’hui et 1 sur 4 d’ici 10 ans, voire 1 sur 3 pour les plus de 40 ans (selon une étude de Malakoff Médéric). Ils sont soumis à des risques psycho-sociaux, à des tensions pour concilier leur vie privée et leur vie professionnelle dont l'impact pourra se mesurer sur les résultats de l'entreprise.
Parrainé par le ministère des Affaires sociale et de la Santé,
le 1er prix des Entreprises et salariés aidants a mis en lumière des initiatives duplicables. Car investir dans ces démarches de type RSE est rentable.

prix entreprises salariés aidantsLe jury auquel Agevillage a participé était présidé par Daniel Lebègue, président de l'ORSE. Il a récompensé trois entreprises pilotes ce 29 novembre :
Le Prix "Meilleur aménagement des conditions de travail pour les salariés aidants"  a été attribué au Crédit Agricole Assurances pour sa politique de mécénat et la signature d'accords d’entreprise destinés à accompagner ses salariés aidants. Ils comprenent notamment la mise en place d’un congé aidant financé par un dispositif solidaire de don de jours par les salariés, le co-financement par l’entreprise de chèque emploi service universel (Cesu), un accompagnement managérial afin de sensibiliser les managers aux enjeux de l’accompagnement des salariés aidants et aux dispositifs existants, la mise à disposition d’un service d’accompagnement téléphonique personnalisé, de réunions d’informations, d’un guide de l’aidant et de prévention santé.

pris entreprises salaries aidants

Le Prix du "Meilleur service pour les salariés aidants" a récompensé le  groupe Casino, qui est historiquement engagé auprès de ses 40 000 salariés et leurs familles. Cette réalité de l'aide d'un proche âgé, malade, handicapé, n’est pas un tabou, mais l’objet d’une politique sociale dédiée au sein du groupe avec des offres d'information des aidants (rôle, enjeux, aides disponibles...), des aides et conseils d’experts (conférences thématiques, assistance téléphonique gratuite, aide aux démarches  administratives...), la facilitation de leur quotidien (accord groupe sur le congé de l’aidant familial, attribution de chèques Cesu, aménagement d’horaires, télétravail...).


Enfin le jury a souhaité récompensé une plus petite entreprise : Mutex, avec le Prix « Coup de coeur » pour ses actions de sensibilisation, sa plateforme expérimentale de services, des ateliers "collaborateurs aidants" négociés au sein d'un accord avec les partenaires sociaux. Les parties signataires ont élargi la notion d’aidant familial ainsi que le dispositif de don de jours. Un groupe de travail a été mis en place pour produire un outil méthodologique permettant de profiler la situation de l’aidant. Cet accord trouvera un prolongement par la mise en oeuvre d’une assistance et d’un accompagnement au salarié aidant.

"La prise de conscience des dirigeants d'entreprises monte", a analysé Albert Lautman, DG de la Mutualité lors du débat qui a précédé la remise des prix. Dans tous les comités de direction, il y a aujourd'hui quelqu'un qui est touché par le besoin d'aide d'un proche (âgé, handicapé...). "J'aide et je travaille" était en effet le thème de la Journée nationale des aidants (JNA) 2016. Elle relaie les témoignages et propose des modules d'aide et de soutien en ligne, pour sensibiliser, soutenir et informer les salariés aidants.

Vers des "hubs aidants"
Les pouvoirs publics ont musclé les aides à destination des proches aidants. La loi d'adaptation de la société au vieillissement a acté la reconnaissance du besoin de répit notamment pour les situations les plus complexes mais aussi la nécessité de congés de soutien.

"Mais l'Etat et les collectivités locales ne pourront pas tout" a souligné l'ancienne ministre Madame Montchamp, saluant les initiatives personnelles, associatives et privées rassemblant différentes réponses dans une forme de  hub pour les aidants (comme les portails MyPrevention ; MonAgevillage).


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -