Agevillage

Comparateur des prix en maison de retraite : intéressant mais pas suffisant


Partager :

Lancé officiellement la semaine dernière, le comparateur des tarifs en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du ministère de la Santé recense les prix pratiqués par 6767 des 7741 établissements répertoriés sur le site. Une volonté affirmée de transparence, mais les indications fournies par le comparateur doivent toutefois être prises avec des pincettes. Explications.

outil comparateur prix maisons de retraiteL’outil, indique le ministère de la Santé, a pour objectif de comparer les prix journaliers des chambres et des prestations, soit le tarif hébergement des maisons de retraite.

Pour rappel, le prix d’un Ehpad se décompose en trois tarifs : le tarif soins, pris en charge par l’Assurance maladie ; le tarif dépendance, couvert en partie par l’allocation personnalisée d’autonomie, en fonction du Gir de la personne âgée ; et le tarif hébergement, donc, à la charge des résidents (avec, dans certains cas, le versement par le conseil départemental d’une aide sociale à l’hébergement).

Des tarifs pas toujours comparables

prix maison de retaraiteLe comparateur porte donc sur le tarif hébergement.  Le problème ? Selon les établissements, « il recouvre des réalités totalement différentes », explique Annie Lelièvre, responsable du pôle autonomie à la Fédération hospitalière de France.

En effet, si la loi dresse la liste des prestations minimales qu’une maison de retraite doit fournir, certains établissements, publics notamment, en intègrent d’autres à leur tarif, comme l’entretien du linge personnel du résident, la participation à certaines sorties ou les prestations d’esthétique ou de coiffeur.

Le service linge, s'il n'est pas inclus, peut être facturé 90 à 150 euros en plus. La coiffure 50 à 60 euros. « Les familles pourront avoir des surprises à la réception de la facture », souligne Annie Lelièvre.

Prendre le temps de faire son choix

Par ailleurs, s’il est intéressant d’avoir un ordre d’idée pour le prix, ce critère ne peut être le seul pris en considération pour faire son choix. Quid de la qualité du prendre soin notamment ? Pour toutes ces raisons, il reste indispensable de pousser la porte des maisons de retraite, de se renseigner et de bien peser toutes les données en demandant propositions, devis, contrats de séjour... avant de faire un choix.

Regardez aussi le dossier d'admission en Ehpad, il est national.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

RENAUD

20/12/2016 12:12

Le diable est dans les détails...


Bravo au gouvernement pour cette initiative salutaire. Mais comme d'habitude le diable est dans les détails, avec en particulier l'alinéa suivant , copié à l'instant sur le site : "Que va payer le résident ? Chaque mois, le résident doit payer une facture qui se décompose en : un prix hébergement ; un tarif dépendance. Le tarif dépendance GIR 5-6 est le plus souvent appliqué et ce quel que soit le niveau de GIR de la personne. Il s’applique en effet aux personnes ayant un revenu mensuel inférieur à 2437,81 €. Pour les personnes ayant un revenu supérieur, le tarif appliqué est fonction du niveau de dépendance." C'est bien loin de la vérité ! Certes il n'est pas toujours facile de communiquer sur les tarifs des EHPAD - je rappelle au passage que cette complexité tarifaire n'est pas le fait des établissement mais des pouvoirs publics -mais le gouvernement pourrait veiller à donner de l'information exacte et exhaustive. Car non seulement le diable est dans les détails, mais en plus l'enfer est pavé de bonnes intentions. Bonnes fêtes de fin d'année quand même !



WIDO

20/12/2016 11:12

comparaisons EHPAD


Pour être restée 30 années (côté bureaux) en Etablissement de > 265 lits, envisager d'y poursuivre ma retraite serait une pénible solution. Se retrouver en salle commune avec des gens assis, tristes, bouche bée gobant les mouches ; participer aux séances d'animation, pour passer le temps : quelle tristesse...! (malgré les efforts de l'encadrement). Entendre ronfler sa voisine de lit, faute de pouvoir payer la chambre individuelle, en ajoute à l'aune du vieillir plus vieux en bonne santé...! Rien n'est facile. Mais comment séjourner autrement ? En alternant avec des campings ?.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -