Agevillage

A Limonest, on connaît la chanson !


Partager :

Tout a commencé en juin 2015. Les enfants du conservatoire, venus répéter au cœur de la maison de retraite de Limonest, ont donné envie aux aînés de se lancer à leur tour dans l’aventure musicale. Puis de fil en aiguille, au gré des envies de chacun, les collaborations se sont multipliées, pour des concerts mettant en scène des habitants âgés de 4 à 92 ans. Retour sur l’aventure Why Note, récompensée en 2016 d’un prix Ville amie des aînés.

on connait la chanson intergenerationnelIl s’agissait à l’origine de créer un peu d’animation à l’Ehpad Saint-Anne. Mais les résidents ont tellement apprécié ces moments qu’ils ont voulu se mettre au chant, « pour rendre aux enfants ce qu’ils leur avaient apporté », rapporte Martine Beaufils, chef de chœur et animatrice du réseau VoisinAge de Limonest.

Naît alors la chorale Why Note, composée tout d’abord de résidentes des deux maisons de retraite du village, puis de la résidence adaptée, puis d’habitants âgés du village… « Le groupe rassemble des personnes différents, plus ou moins, jeunes, plus ou moins fragiles », résume Martine Beaufils.

Avec une moyenne d’âge de 80 ans, une doyenne de 92 ans, il a parfois fallu trouver des solutions fines et pointues pour permettre à tous ceux qui le souhaitaient de participer. Et ça fonctionne.

Réciprocité des échanges

Mais surtout, les relations avec les enfants du conservatoire ont elles aussi pris de l’ampleur.

La chorale Why Note a tout d’abord été invitée à se produire sur scène lors d’un concert du conservatoire. Puis les jeunes musiciens se sont mis à répéter avec les plus âgés en vue de donner des représentations communes.

16 personnes âgées et 9 enfants

« Ils ont désormais une histoire commune, c’est un vrai groupe ! », se félicite Arnaud Caumeil, le directeur du conservatoire.

« Et tout s’est fait simplement, sans rien imposer à personne  », poursuit celui qui a découvert grâce à la chorale un monde « invisible, ces personnes âgées qui vivent chez elles mais sont exclus de la vie du village. »

Pour lutter contre cet isolement, les jeunes adultes du conservatoire et les membres du réseau VoisinAge se mobilisent pour accompagner les plus âgés pour qu’ils puissent venir répéter et assister aux concerts pour les non-musiciens.

De belles découvertes

Pour aller plus loin encore et tisser des liens avec davantage de seniors, Martine Beaufils et Arnaud Caumeil ont lancé un projet de collecte de chansons. « Il s’agit d’enregistrer, de filmer et d’ajouter certaines chansons au répertoire. Le projet nous a permis des découvertes extraordinaires, comme cet auteur/chanteur/compositeur qui habite ici et que nous ne connaissions pas. »

Le film et le spectacle tiré de la collecte devraient être présentés en juin, à l’occasion de la fête de la musique. D’ici là, Limonest n’a pas fini de chanter.

Crédit photos Florence Nemorin, Conservatoire de Limonest


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -