Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aider les autres : c'est mo...

Aider les autres : c'est mon métier !

Pas un sous métier


Partager :

Pascale Boistard, secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées et de l'autonomie a lancé une campagne de communication pour valoriser les métiers de l'aide à domicile. Elle veut redorer ces métiers mal connus et sous-estimés par tout à chacun.

Pascale Boistard"Il faut beaucoup d'intelligence et de compétences pour savoir aider, accompagner, prendre soin des personnes fragilisées, dans leur environnement" a rappelé la ministre.

Très féminins, ces métiers sont aujourd'hui dévalorisés, souligne l'ancienne ministre du droits des femmes. Cette campagne de communication souligne que 300 000 emplois seront à pourvoir d'ici 2030, sans compter le remplacement des départs à la retraite.

"La loi d'adaptation de la société au vieillissement a revalorisé l'APA à domicile (Allocation personnalisée d'autonomie) pour mieux financer les plans d'aides" insiste Pascale Boistard, même si les "restes à charge" restent encore trop lourds pour les personnes âgées fragilisées et leurs proches .

Le gouvernement a aussi étendu le crédit d'impôts aux retraités et aux personnes non imposables.
La Présidente de la FEPEM, Marie-Béatrice Lavaux, propose une mise en oeuvre effective de ce crédit immédiatement sans attendre un an. Cela inciterait les particuliers employeurs à déclarer leur aide à domicile et à mieux garantir leurs droits sociaux.

Savoir-être, Savoir-faire, le président de l'AMAPA, gestionnaire de services à domicile, regrettent que les familles, les aidants ne valorisent pas plus ces professionnels indispensables au maintien à domicile. Les financements publics sont à bout de souffle mais la pression démographique est bien là.

Pour mieux comprendre ce que "vivre chez soi" veut dire, Leroy Merlin Sources diffuse trois portraits de personnes qui avancent en âge et vivent leur grand âge à leur domicile.

Entrer chez l'autre, dans son intimité, l'accompagner dans sa vie, sa maladie, garder le lien, la relation, est loin d'être anodin.
Voir ce court-métrage "Je suis un autre" en compétition du 7ème Festival Nikon.

Le domicile : un enjeu individuel, collectif, politique !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (1 en attente)


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -