Agevillage

Les technologies au service des aidants

Mieux sécuriser, mieux accompagner


Partager :

technologie au service des aidantsFrance Alzheimer et l’équipe de recherche de l’hôpital Broca de l'AP-HP (assistance publique – hôpitaux de Paris) ont étudié l’utilisation des aides technologiques dans l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Tout en respectant la vie privée et la dignité des personnes fragilisées, ces aides technologiques peuvent constituer une réponse pertinente au maintien de l’autonomie et de la qualité de vie.

Un questionnaire a été saisi en ligne par 2200 personnes : 60% des proches aidants, 40% des professionnels.

Près de sept personnes sur dix se déclarent prêtent à les utiliser pour aider leur proche malade.

Elles concernent :
- la sécurisation du logement : détecteur de fumée, de gaz, de chute ;
- le suivi de l'état de santé du proche : pèse-personne, tensiomètre, pilulier, jusqu'à la télémédecine ;
- l'orientation dans le temps et l'espace : calendriers, horloges, montres simplifiées ;
- la prévention des accidents : chemin lumineux, téléalarme, téléassistance.

75% les jugent utiles y compris pour soutenir les aidants : formations, dossier médicalisé informatisé, sites d'informations.

Ils les utilisent aussi pour mieux communiquer (téléphone, messagerie simplifiée), pour les loisirs (télécommande simplifiée, jeux vidéos).

Moins pour les tâches domestiques (aspirateur robot, localisateur d'objets, robots d'assistance), car ces aides ne sont pas encore très connues estime l'étude.

Sans oublier, on l'imagine, leur coût encore dissuasif (pour les robots notamment).

Quant aux critères de choix, les personnes interrogées indiquent le respect de la dignité, de la vie privée, l'utilité, la facilité d'utilisation et la fiabilité.

Exemples de nouvelles aides technologiques

Outre l'annuaire Agevillage avec les avis clients sur les maisons de retraite (1er "Tripadvisor" des services aux plus âgés), voici Domaidant pour "domicile - domotique et aidant" : ce portail sélectionne des aides techniques.

De son côté, le groupe mutualiste Groupama a cherché une solution simple, facile et fiable. Un sondage auprès des aidants montre que l’éloignement géographique et le manque de temps sont les principales contraintes évoquées pour maintenir la relation avec son proche qui se fragilise. Comment garder le lien, se rassurer mutuellement, communiquer régulièrement et facilement ?

Groupama vient de lancer l'offre Noé qui associe une tablette fiable et simplifiée (pour dialoguer facilement, fêter les anniversaires, programmer les rendez-vous), un bracelet détecteur de chute d'une portée de 100 mètres associé à un service de téléalarme-téléassistance (il permet les appels de confort), le tout pour 15 euros par mois, déduction d'impôts incluse.

Cette offre s'intègre dans les attentes exprimées dans ce sondage Opinion Way qui estime que près d’un Français  sur  deux  envisage  d’équiper son logement en nouvelles technologies (12 % l’ont déjà fait) et se déclare prêt à s’engager financièrement pour en équiper ses parents (tablettes interactives, objets connectés ou encore un système d’appel vidéo) pour un budget mensuel moyen de 44 euros.

largement acceptées. 69 % des aidants se disent prêts à les utiliser pour accompagner une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentées. Parmi les aides technologiques les plus utilisées,  les objets pour sécuriser l’environnement (détecteurs de fumée, gaz, chute...), pour suivre l’état de santé (pèse personne, tensiomètre..) ou pour s’orienter dans le temps et l’espace (calendriers, horloges, montres simplifiés) sont les plus courants. - See more at: http://www.francealzheimer.org/presse/enqu%C3%AAte-utilit%C3%A9-aides-technologiques/1788#sthash.ou4hIFE1.dpuf
2 200 personnes ont ainsi répondu à un questionnaire en ligne auto administré en ligne. 60 % des répondants étaient des proches aidants et 40 % des aidants professionnels. - See more at: http://www.francealzheimer.org/presse/enqu%C3%AAte-utilit%C3%A9-aides-technologiques/1788#sthash.ou4hIFE1.dpuf
2 200 personnes ont ainsi répondu à un questionnaire en ligne auto administré en ligne. 60 % des répondants étaient des proches aidants et 40 % des aidants professionnels. - See more at: http://www.francealzheimer.org/presse/enqu%C3%AAte-utilit%C3%A9-aides-technologiques/1788#sthash.ou4hIFE1.dpuf
2 200 personnes ont ainsi répondu à un questionnaire en ligne auto administré en ligne. 60 % des répondants étaient des proches aidants et 40 % des aidants professionnels. - See more at: http://www.francealzheimer.org/presse/enqu%C3%AAte-utilit%C3%A9-aides-technologiques/1788#sthash.ou4hIFE1.dpuf
2 200 personnes ont ainsi répondu à un questionnaire en ligne auto administré en ligne. 60 % des répondants étaient des proches aidants et 40 % des aidants professionnels. - See more at: http://www.francealzheimer.org/presse/enqu%C3%AAte-utilit%C3%A9-aides-technologiques/1788#sthash.ou4hIFE1.dpuf


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -