Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aidants : le Baluchon Alzhe...

Aidants : le Baluchon Alzheimer devient relais à domicile

Un nouveau métier : relayeur à domicile


Partager :

Comment soulager les 4 millions de proches aidants qui accompagne chaque jour une personne âgée fragilisée, malade (Alzheimer) chez lui ?
La député Joëlle Huillier a étudié les expérimentations du Baluchon Alzheimer© qui nous vient du Québec.

Joelle HuillierDans son rapport remis ce 22 mars à Pascale Boistard, secrétaire d'Etat chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, Mme Huillier rappelle que cette marque étant déposée, en France, on parlera en France de relayeurs au domicile (voir l'expérience à Marseille).

Pour que les relayeurs aient le temps de faire connaissance et d'installer une relation de confiance, le temps d'intervention préconisé est au minimum de 36 heures.

Pour affiner les conditions, les modes d'intervention et les financements (Apa, hors Apa), et ce dans le respect du droit du travail, la député recommande de poursuivre l'expérimentation dans trois départements pilotes.

Il faut aussi former, accompagner et soutenir les relayeurs, avant, pendant et après leur intervention au domicile souligne Loïc Roussel, relayeur et coordinateur de la plateforme de répit de l'Ehpad public "Le village des Aubépins" à Maromme en Seine-Maritime.

Consulter le rapport

coordinateur d’une plateforme de répit


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -