Agevillage

Alzheimer : le généraliste au centre du suivi


Partager :

Des premiers doutes au suivi du malade une fois le diagnostic pose, le médecin généraliste joue un rôle central dans le parcours des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer. Un rôle qui devrait être renforcé dans les mois qui viennent.

Alzheimer : le généraliste au centre du suiviEn s’appuyant sur un rapport signé par le professeur Michel Clanet, président du comité de suivi du plan national maladies neurodégénératives 2014-2019, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé de nouvelles dispositions qui entreront en vigueur le 1er novembre 2017.

Tout d’abord, les consultations ayant pour but d’informer les patients et de définir le traitement seront facturées 60 euros, une somme couverte par l’Assurance maladie.

Ensuite, les malades pourront bénéficier chaque année de trois visites longues à domicile. Leur médecin généraliste pourront adapter cette consultation au plus près des besoins du patient, et prendre en considération l’évolution de la maladie, le quotidien de la personne, son accompagnement (ou non par un aidant…). Elles coûteront 70 euros, également remboursés par la sécurité sociale.

Enfin, les médecins généralistes qui le souhaitent pourront bénéficier d’un programme consacré aux maladies neurodégénératives dans le cadre de leur formation continue.

Il s’agit d’améliorer à la fois le repérage, le diagnostic et la prise en charge des malades d’Alzheimer et de leurs proches.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Marylou

10/06/2017 17:06

réalité terrain


bonjour, il y a encore beaucoup à faire, et sensibiliser les docteurs généralistes est une priorité. voici mon expérience vécue l'automne dernier : visite chez un généraliste demandant une consult pour mon beau-père qui est dans le déni, réponse du docteur : si vous faites cette demande c'est que vous connaissez la réponse ! il n'y a pas de médicament pour guérir la maladie, alors laissez faire tant que possible. J'étais assise, mais les bras m'en sont tombés; du coup, je me suis orientée vers France Alzheimer où j'ai suivi la formation des aidants qui m'a bien aidé à ce jour, merci à Agevillage pour tous vos articles porteurs de soutien, d'espoir et de solidarité



Rédaction Agevillage

20/04/2017 13:04

Réponse à Cadre inf33


Bonjour,
Je ne comprends pas très bien votre réaction et le rapport avec l'article ci-dessus, qui fait part des nouvelles modalités de consultation qui vont entrer en vigueur.

Certes, sur le terrain, les effectifs, les solutions ne sont pas toujours à la hauteur des besoins, mais nous ne l'avons jamais occulté, comme ici :

http://www.agevillage.com/actualite-14228-1-sante-acces-aux-soins-enquete-ufc-que-choisir.html

Cet article donne des informations pratiques, je ne comprends donc pas votre procès d'intention.



Cadre inf33

20/04/2017 13:04

Problème consult


A la radio à la télé sur votre site tout est beau, mais concrètement avoir un Rv dans un centre consultation mémoire est quasi impossible en 2015 prescription de l'hôpital...On vous rappelera...jamais. En 2017 prescription du généraliste appel ce mois-ci...On vous rappelera en...Octobre. C'est ça la réalité du terrain ! Comme'ce voulez vous que ça avance avec des articles qui relèvent du ''pays des bisounours''?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -