Agevillage

Edito : pas si naturel d'aider

Formations, informations, soutiens


Partager :

S'il est évident pour nombre d'entre nous d'apporter notre aide à un proche qui se fragilise (qui le fera sinon me direz-vous ?), Florence Leduc, présidente de l'association française des aidants, nous a mis en garde contre l'injonction d'aider, qui frappe principalement les femmes, les filles et belles-filles.

Annie de VivieLe sondage Ifop pour le Synerpa cette semaine montre que 9 français 10 ont conscience qu'il faut être formé pour savoir s'occuper d'un proche qui se fragilise. La nouvelle revue Aider montre que ce verbe se décline pour les proches aidants, pour les bénévoles, pour les professionnels de l'aide et des soins, pour tout citoyen face au besoin d'aides.

Pour aider, il faut prendre le temps de se former et s'informer sur :

  • les services d'appui, 
  • les aides financières (voir le nouveau guide à la Documentation francaise),
  • la protection juridique d'un parent qui perd la tête,
  • le parcours résidentiel de l'adaptation du domicile aux établissements spécialisés,
  • les pathologies et les réponses aux troubles du comportement,
  • les situations à risque de maltraitance rappelée à l'occasion de la journée mondiale ce 15 juin,
  • les solutions de répit pour se protéger soi-même et ce jusque de la fin de vie et même après (deuil)...
  • Les pistes pour dynamiser la vie et non uniquement les soins : voir un joli roman cette semaine.


Rien de naturel on le voit.

Ces connaissances et compétences s'imposent individuellement à celui ou celle qui devient un proche aidant, mais elles s'imposent aussi à la cité, à la société.

Impossible d'aider seul.

Impossible de porter seul l'adaptation de la société au vieillissement, du nom de la loi votée fin 2016.

Impossible de lutter seul contre les déserts médicaux, les discriminations liées à l'âge, aux territoires plus ou moins dotés, les restes à charges financiers trop lourds pour les retraites, la canicule précoce...

Gageons que le nouveau gouvernement qui sortira des dernières élections législatives incarnera cette exigence.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -