Agevillage

Maltraitance : le courage de voir, le choix d'en parler


Partager :

Souvent insidieuse, la maltraitance peut pendre de nombreuses formes : physique, psychologique, financière, négligence, déni de citoyenneté… Le 15 juin avait lieu la journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, une journée encore, malheureusement, plus que nécessaire : selon l’organisation mondiale de la santé, 16 % des personnes âgées sont touchées.

« Maintenir ou placer une personne dans un lieu inadapté pour des raisons financières, parce que ça coûte moins cher est aussi une forme de maltraitance », souligne la juge Anne Caron Déglise.

S’il est difficile d’avoir un état des lieux clair de la maltraitance des personnes âgées en France, puisque les chiffres proviennent uniquement des faits signalés au 3977, certaines constantes demeurent :

  • La maltraitance touche davantage de femmes (75 %)
  • Les faits ont principalement lieu à domicile (70 %)
  • Ils sont commis en majorité par l’entourage familial (55 %)
  • Les cas de maltraitance financières augmentent (+ 2,5 points entre 2015 et 2016)

Pour Claude Lepresle, président d’Alma (allô maltraitance) Paris, il existe des maltraitances financières dans plus de 50 % des cas remontés à la plateforme, seulement elles ne sont pas nécessairement identifiées dès le premier appel.

Il rappelle également que dans de nombreuses situations, plusieurs formes de maltraitances s’imbriquent.

En cas de doute, que l’on soit victime ou témoin, le meilleur réflexe est d’appeler le 3977. Les écoutants, formés, ont pour mission d’écouter les appelants, de les accompagner dans leurs démarches et d’alerter les institutions concernées si nécessaire.

Le numéro a reçu 29 610 appels en 2016.


Infographie, les chiffres de la maltraitance ALMA


mis à jour le



LES LIENS UTILES

3977 : numéro contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés

3977 n° d'appel national pour signaler les cas de maltraitance dont vous êtes victime ou témoin.

Le service  géré par la Fédération nationale de luttre contre la maltraitance s'adresse aux personnes âgées et aux personnes handicapées victimes de maltraitance, aux témoins de situations de maltraitance, à l’entourage privé et professionnel, aux personnes prenant soin d’une personne âgée ou handicapée et ayant des difficultés dans l’aide apportée.

Les appels de signalement sont accueillis du lundi au vendredi de 9h à 19 h par une équipe pluridisciplinaire (psychologues, travailleurs sociaux, juristes…) chargée d’écouter, de soutenir, et d’orienter les appelants.


Pour une situation de maltraitance : Téléphoner au 3977. 
En cas d'urgence vitale, appeler la police (17) ou les pompiers (18).


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -