Agevillage

Astuces pour passer le relais pendant les vacances


Partager :

Quand on aide un proche âgé, les vacances peuvent être source d’inquiétude pour les proches qui partent. Pour vous aider à profiter de vos congés en toute sérénité, différentes solutions peuvent être envisagées pour vous assurer du bien-être de votre parent.

Faire appel à un professionnel

aide aux aidantsIl est tout à fait possible de mettre en place un accompagnement professionnel de manière ponctuelle, en faisant appel à un service à domicile ou une entreprise de service à la personne.

Les intervenants habilités à intervenir auprès des personnes âgées fragiles sont formés, expérimentés et diplômés.

De nombreuses structures offrent un vaste panel de services : livraison des repas, travaux ménagers, aide au lever et au coucher, accompagnement pour les déplacements (courses, loisirs, rendez-vous médicaux…).

Pour plus de facilité, il est possible de régler ces services, même ponctuels, avec des chèque emploi-service (Cesu).

Tarif : une vingtaine d’euros de l’heure, avec possibilité de crédit d’impôts et d’aides financières.

Se rapprocher des associations

Certaines associations organisent des visites à domicile par des bénévoles formés. Vous pouvez contacter par exemple les Petits frères des pauvres ou Monalisa : il existe peut-être une équipe citoyenne près de chez votre proche.

Le dispositif citoyen Voisins solidaires peut aussi apporter une réponse de proximité.

Opter pour la téléassistance

Téléassistance à domicileSous forme de médaillon ou de montre étanches, les systèmes de téléassistance se composent d’un bouton d’alerte, qui communique avec un boîtier relié au téléphone fixe.

Si le porteur appuie sur ce bouton, le système envoie un message au centre de téléassistance qui appelle via le haut-parleur du boîtier.

Le service lui permet donc d’entrer en contact, depuis son domicile, avec des interlocuteurs professionnels et ce de jour comme de nuit.

Il existe aussi des systèmes fonctionnant via un téléphone portable (à acheter ou louer en sus), et donc utilisable lors des sorties.

Un dispositif utile en cas de chute, mais aussi pour rassurer les utilisateurs : 9 appels sur 10 ne donnent pas lieu à des interventions des secours, mais répondent au besoin d'écoute des appelants.

Il faut compter 20 à 30 euros pour un fonctionnement limité au domicile, et ajouter 10 à 15 euros pour l’option mobile. Ou alors, opter pour une solution mobile uniquement, entre 20 et 30 euros.

Le dispositif peut être mis en route en quelques jours.

Il est éligible au crédit d’impôt et à certaines aides financières.

D'autres appareils complémentaires peuvent y être associés. Ainsi, Vitaris, qui propose déjà des offres de téléassistance, vient de lancer Elodie. Branché sur le compteur d'eau, l'appareil suit la consommation et peut alerter les proches en cas de besoin (fuite d'eau, inactivité...).

Bon à savoir : comme l’an dernier, l’enseigne Bio c’bon renouvelle son opération de livraison d’eau minérale. Du 31 juillet au 13 août 2017, elle livrera gratuitement des packs d’eau Montcalm aux personnes âgées de plus de 65 ans (nées avant 1952) dans toutes les villes où elle est présente. Pour en bénéficier, il faut s’inscrire avant le 25 juillet sur www.bio-c-bon.eu

Quelle que soit la réponse retenue, n'oubliez pas de demander son accord au premier concerné : votre proche âgé.

A lire aussi :
Dossier téléassistance : la solution pour aider son proche âgé à distance

Merci à Brice Alzon, président fondateur de la Maison des services à la personne (MDSAP), pour ses précisions.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

Forum Agevillage : Aidants

Vous accompagnez un proche âgé. Partagez votre vécu, vos expériences, difficultés rencontrées et/ou surmontées...




Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (2 en attente)


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -