Agevillage
  >   Actualités  >     >   La télémédecine expliquée a...

La télémédecine expliquée aux seniors et aux aidants

Consultations à distance


Partager :

La télémédecine est un acte médical qui relie le malade et son médecin mais à distance par écran interposé.  L'écran, la "boite" comme disent les patients est vite oubliée quand le lien s'établit et que la consultation se déroule dans l'échange, soutenu par un professionnel du soin (infirmier).

télé-médecineComment ça se passe ?
Le service, la maison médicalisée (EHPAD : établissement pour personnes âgées dépendantes) dispose d'un matériel adapté (écran, caméra haute définition, micros, liaison haut débit et sécurisée) dans une salle dédiée à la consultation. Un rendez-vous est pris avec le médecin, le spécialiste à distance (à l'hôpital). La personne malade s'installe devant l'écran, elle est accompagnée d'un professionnel de proximité (Infirmier) qui va l'aider à présenter sa situation, dialoguer avec le médecin, partager des examens (prise de tension, électrocardiogramme...). Le médecin, le spécialiste réalisera sa consultation, donnera ses directives (ré-examens, ordonnances) qui seront suivis d'effets.

Meilleur accès au soin
Sans se déplacer, sans mobiliser des transferts parfois complexes (certains résidents ont besoin d'être constamment accompagnés), les personnes malades peuvent avoir accès à des avis spécialistes. La télémédecine augmente le panel de soins possibles, diminue les évènements graves et améliore la qualité de vie des personnes fragilisées (accompagnées par des personnels connus, non transportés).
Elle rassure les professionnels de proximité qui peuvent plus facilement demander un avis spécialiste.

La télémédecine est un outil qui se développe partout en France.
Elle se développe auprès de services éloignés des équipes spécialistes (En EHPAD, en lien avec les services d'urgence). La personne malade choisit cet acte de télémédecine.
Elle aura besoin de la mise en oeuvre effective du DMP : dossier médical personnel et partagé, véritable « agent de liaison » sécurisé entre les acteurs des soins.

Voir une vidéo de présentation la télémédecine en images sur le site du ministère de la Santé.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

balphi

14/07/2017 19:07

Télémédecine


Cela ma parait fort intéressant, quid des particuliers pour en bénéficier chez eux (notamment pour des maladies incurables ou autres...) Pour ceux qui n'ont pas encore tout compris, l'avenir est devant nous et non derrière...Philippe B



Tourondol

11/07/2017 09:07

Demain on rase gratis


La Télémédecine, panacée universelle, l'arbre qui cache la forêt ? demain le malade connecté aura accès aux soins adaptés ? Encore une usine à gaz pour masquer la triste réalité du désert médical qui nous attend tous... Déjà dans les ESMS rares sont les médecins qui se déplacent pour renouveler les ordonnances de nos anciens, et combien acceptent de laisser une transmission dans le logiciel de soins. Lorsqu'il s'agit de joindre un spécialiste, le délai d'attente est encore plus long: la Télémédecine ne règlera rien s'il n'y a personne en ligne...



maria-alicia

10/07/2017 19:07

telemédecine


Je ne suis pas d'accord avec le "bien" qui est dit sur cette nouvelle médecine.Comment faire un diagnostic à travers une machine ? de plus, rien ne vaut la palpation pour découvir une anomalie, ou l'éliminer. Mon médecin commence toujours par cet acte.La vidéo n'est pas convaincante, et il serait bon de savoir pourquoi les réactions sont désactivées après la vidéo! Les bénéficiaires sont les médecins, l'un a dit dans cette vidéoi, nous pouvons voir plus de patients (donc pas de perte de temps pour eux). C'est d'ailleurs eux qui mettent cela en place puisqu'il ne veulent plus venir en Cabinet. Les mairies leur font des offres inconnues avant, afin qu'il viennent dans leur ville. Cela signifie bien qu'il y a un manque criant de soins sur place. Et les patients ont besoin aussi du contact. Avant il y avait le médecin de famille qui soignait la grand'mère, la mère, la fille,etc..et au point de vue de ses revenus, il ne s'en plaignait pas. Pour une personne âgée (par ex.ma mère disparue à 104 ans,) elle n'aurait pas pu exprimer seulement ce qu'elle avait. Justement son principal problème était surveillé par la palpation.Et là, elle pouvait discuter avec le médecin qui la connaissait, et garder le contact. Le reste est "très froid" et personnellement je n'ai pas envie de cette médecine. Dans la vidéo il est dit que le patient est tout de suite pris en charge, et la famille rassurée. Faudrait-il encore que le médecin soit derrière son écran 7 j.sur 7 et 24h sur 24 comme le 15(ou son confrère), sinon ce n'est pas un argument. . Et lorsque vous avez 'raconté votre histoire' à un médecin, pour la suite, il faut recommencer si ce n'est pas le même. Non, je ne vois pas l'intérêt. Maria alicia




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -