Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aidants : gros plan sur la ...

Aidants : gros plan sur la génération pivot


Partager :

aidantsAgés de 40 à 64 ans, ils aident un proche âgé, mais aussi leurs enfants tout en exerçant une activité professionnelle : lumière sur la génération pivot, élément clef de la solidarité familiale.

Qu’ils soient eux-mêmes aidants ou non, la grande majorité des Français appartenant à cette génération pivot plaide pour un plus grand soutien de l’Etat.

Ainsi, 91 % d’entre eux estiment que les aidants devraient être mieux soutenus par les pouvoirs publics, notamment par une aide financière dédiée (86 %), selon le baromètre de la Fondation Médéric Alzheimer, tout juste publié.

Par ailleurs, 61 % des personnes interrogées pensent que le soutien aux personnes âgées en perte d’autonomie est du ressort de l’Etat.

Reste qu’aujourd’hui, ce sont les proches qui sont en première ligne, en particulier ceux de la génération pivot.

Agés de 53 ans en moyenne, ces aidants sont plutôt des aidantes (53 %), qui s’occupent également dans un cas sur quatre d’un enfant (ou plus !) de moins de 15 ans.

La majorité d’entre eux vit en couple (74 %) et deux sur trois ont une activité professionnelle. Avec, pour 20 % d’entre eux, des conséquences négatives sur leur carrière.

Des pistes pour les soutenir dans ce rôle d’aidant


Petit à petit, et notamment grâce aux avancées offertes par la loi d’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015, les aidant qui travaillent sortent de l’ombre.

Ils étaient même à l’honneur de la dernière journée nationale des aidants (JNA), le 6 octobre 2016.

Il existe des dispositifs et des outils pour les soutenir :

Sans oublier les associations qui œuvrent, sur le terrain, en organisant des rencontres, des cafés des aidants, des ateliers...

Contacts utiles pour les aidants


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -