Agevillage

Ma mère a chuté en Ehpad, que faire ?


Partager :

La question de Thierry


Ma mère est âgée de 89 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Totalement dépendante, elle vit depuis 5 ans dans une maison de retraite dans le sud de la France.

Lundi, deux stagiaires ont aidé ma mère à se lever sans se servir du lève-personne, et l’ont fait tomber. Elle a souffert d’entailles à la tête et à la jour, nécessitant des points de suture et a peut-être le nez cassé.

La directrice de l’établissement, le médecin et l’infirmière en chef se sont excusés et le médecin a confirmé que cela n’aurait jamais dû arriver.

Nous sommes perdus et choqués. Nous ne savons pas quoi faire, notre mère se plaît dans cet endroit, elle y a ses habitudes, mais ils l’ont mise en danger…

La réponse d’Agevillage


Comme nous l’écrivons dans notre article Quel recours en cas de difficulté ?,  l’enjeu premier est la qualité de vie de votre proche.

Pour l’aider, l’accompagner, il s’agit de se soutenir, ensemble : familles, proches, professionnels.

Ceux-ci admettent avoir failli. Ils disent avoir tiré les conséquences et veillent à prévenir toute récidives.

Pour mettre à plat cet événement, qui rentre dans la définition des événements indésirables graves, écrivez les faits et transmettez cet écrit à la direction.

Cela permettra à la structure de mettre en œuvre les mesures nécessaires : agir, organiser, former, soutenir, encadrer…

Il ne faut pas que votre proche et vous-même vous sentiez en danger.

Si des faits similaires se renouvellent, il s’agira de ré-alerter la direction, par écrit, mais aussi les autorités de tutelle (agence régionale de santé dont dépend l’établissement) et le 3977 (allô maltraitance).

Il est également possible de déclarer les événements indésirables sur un portail national, qui fera le lien avec l’agence régionale de santé concernée.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -