Agevillage

Prix Lieu de vie - Lieu d'envies 2017

L'art pour changer de regard sur les établissements


Partager :

Les établissements d'accueil pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) accueillent des personnes âgées de plus en plus fragilisées, quand leurs proches aidants ne parviennent plus à orchestrer l'aide à domicile notamment. Dans ces lieux de vie, le soin prend une place importante.
Mais "tant qu'il y a de la vie... il y a de la vie" souligne ce Prix Lieu de vie - Lieu d'envies orchestré chaque année par Agevillage et l'association des utilisateurs de l'Humanitude Asshumevie qui a créé et délivre le 1er label de bientraitance : le label Humanitude.

L'art pour prendre soin


Car si l'on a besoin de manger, de se vetir, de rester en bonne santé pour vivre... sans envies, sans ressourcement de l'estime de soi, sans liens, sans échanges... la vie perd de son sel. Le thème 2017 du Prix lieu de vie - Lieu d'envie était donc "L'art pour prendre soin".
Les lauréats ont été mis en valeur lors du 10eme colloque Agevillage/Humanitude sur les approches non médicamenteuses ces 9 et 10 novembre à la Cité des Sciences à Paris. L'occasion pour les équipes de terrain de montrer les projets qu'ils ont réalisé avec les personnes accueillies, pour le plus grand étonnement parfois de leurs proches aidants !

Pour vieillir debout


L'EHPAD Jeanne Bacon à Villers Bocage (14) a rencontré le photographe Didier Caluccio qui a réalisé de magnifiques portraits de résidents. "Moi, je veux que les visiteurs les trouvent beaux. Aller vers le positif, toujours. » Une vidéo montrant des résidents fragilisé participants, debout, à la vie quotidienne de la maison (préparation des repas, entretien du linge, courses) a enthousiasmé les professionnels du colloque.

1000 Regards


Les personnes en situation de handicap du Centre Hélène Borel de Raimbeaucourt (59) ont pris la plume pour créer et chanter des slams qui mettent en lumière le besoin de regards d'égal à égal avec les personnes "ordinaires". Le clip « 1000 regards » réalisé par Marie-Sophie SERHANI et mis en lumière par un SLAM de Grégory Vignon, moniteur éducateur au FAM, est basé sur les histoires de vie des personnes accueillies au sein du foyer.

Voy'âges


Le directeur de la Résidence retraite Médicis à Asnières (92) a mis son talent de photographe au service des rencontres entre les enfants confiés aux Assistantes Maternelles de la ville et les personnes âgées vivant dans l'établissement. "J’ai voulu sensibiliser le public par le biais d’un voyage fait de rencontres entre les générations et partager notre travail quotidien, l’accompagnement des seniors et ses enjeux de tous les jours, qui sont des moments riches en émotions...” explique Patrice Yonga, photographe, directeur de l'établissement.

Arts urbains et personnes âgées "dépendantes"


Dans l'EHPAD de Montfort-sur-Meu, pas question de mettre les personnes âgées sous cloche : si les aînés ont tout une histoire, des savoirs à transmettre aux plus jeunes, ce sont aussi nos contemporains, qui vivent à notre époque. Aussi, quand les enfants et les seniors montent des projets ensemble, les échanges vont dans les deux sens et la transmission se fait réciproque, comme en 2016 où un groupe d’écoliers et de personnes âgées ont travaillé sur les cultures urbaines, du "Street art" en passant par le hip hop. Le projet a été primé par le réseau francophone Villes amies des ainés.

Le chant doux : on l'a fait pour vous !


A l'unité pour personnes âgées désorientées du Chandou du centre hospitalier de Tulle, les musiciens et chanteurs des Humeurs cérébrales ont concocté avec les résident et les équipes cette chanson rythmée et dynamique qui a déjà dépassé 16 000 vues du Youtube !

La vie en clown


Soutenue par une médecin gériatre et un ethnologue spécialisé en gériatrie, l'association propose ses interventions de clowns spécialement formés en centres de santé, en établissements d'accueil pour personnes âgées (Ehpad). Il n'est pas rare qu'une famille en visite bénéficie aussi des interventions de ces clowns.
soutenue par une médecin gériatre et un ethnologue spécialisé en gériatrie. Face aux moments parfois difficiles, un jeu ou une chanson peuvent égayer ou soulager.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

ASSHUMEVIE : LABEL HUMANITUDE

Des directeurs d’établissements d’accueil pour personnes âgées, de services d’aide et de soins à domicile, des médecins, des cadres de santé qui ont choisi d’implanter les formations à la méthodologie de soin Gineste-Marescotti® ont créé Asshumevie : Association Humanitude Evaluations et milieux de Vie.

Asshumevie a créé le label Humanitude pour promouvoir et faire reconnaître la bientraitance en établissement.



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -