Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aidants : accompagner une p...

Aidants : accompagner une personne diabétique


Partager :

En France, plus de trois millions de personnes sont traitées pour le diabète, et 700 000 autres seraient malades sans être diagnostiquées. La maladie touche plus particulièrement les aînés : un malade sur quatre est ainsi âgé de 75 ans ou plus. Quelques pistes pour les aidants de personnes âgées et diabétiques.

Les deux types de diabète

accompagner une personne diabétiqueLe diabète de type 1 est une maladie auto-immune, qui nécessite des injections d’insuline et une surveillance régulière de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Le diabète de type 2 est quant à lui une maladie génétique, dont la survenue est favorisée par une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée, surpoids, sédentarité…). Il peut être traité par un régime alimentaire adapté, des médicaments ou des injections d’insuline.

Dans les deux cas, il s’agit de maladies contraignantes, qui demandent une adaptation du mode de vie de la personne qui en souffre.

L'âge est par ailleurs facteur de complications, qui peuvent entraîner une perte d'autonomie plus ou moins importante.


Etre l’aidant d’une personne diabétique


Vous pouvez aider votre proche de plusieurs façons.

D’abord, en l’aidant à maintenir un rythme régulier : repas, lever, coucher… Des horaires réguliers faciliteront l’observance du traitement.

Ensuite, en l’encourageant à adopter des habitudes de vie adéquates : préparer et déguster des repas adaptés aux contraintes de la maladie, maintenir une activité physique… La marche, notamment, est toute indiquée pour lutter contre le diabète.

Vous pouvez aussi l'inciter à porter sur lui une carte signalant sa maladie, télécharger ici.

Enfin, en ne minimisant pas l’impact de la maladie sur le quotidien. Le diabète est une maladie chronique, ce qui en soi peut être difficile à vivre. Qui plus est, les crises d’hypoglycémie peuvent rendre le malade agité, générer de l’anxiété, de la nervosité… Pas toujours évident à gérer.

fédération française des diabétiquesN’hésitez pas à en parler à votre médecin et à vous rapprocher des associations de malades, comme l’
Association française des diabétiques.

Faire appel à une aide professionnelle pourra également faciliter le quotidien : votre qualité de vie comme celle de votre proche ne pourront que mieux se porter.

Diabète et aides financières


Le diabète est une maladie chronique : les soins et traitements qui y sont liés sont pris en charge par l'Assurance maladie au titre des affections de longue durée (ALD).

Selon la situation, une personne âgée diabétique pourra aussi bénéficier d'autres aides : l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa), en cas de perte d'autonomie importante, mais aussi les aides des caisses de retraite, de la mairie ou du conseil départemental (portage de repas par exemple).

Renseignez-vous au Clic (centre local d'information et de coordination) ou directement auprès des organismes concernés.

Trouver leurs coordonnées


S’impliquer pour améliorer la vie des malades et de leurs proches


A l’occasion de la journée du diabète le 14 novembre, la Fédération Française des Diabétiques lance les Etats généraux du diabète et des diabétiques.

Il s’agit, pendant un an, d’élaborer des propositions concrètes en vue d’améliorer la prise en charge et la qualité de vie des personnes diabétiques.

N’hésitez pas à donner votre avis et à formuler vos propositions sur le site internet dédié.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -