Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dossier : aides techniques,...

Dossier : aides techniques, astuces et ustensiles pour conserver le plaisir de manger


Partager :

Ne plus pouvoir manger seul est toujours extrêmement difficile à vivre. Il est donc essentiel de préserver autant que possible cette capacité, d’accompagner les personnes fragilisées en proposant des aménagements, des ustensiles adaptés. Attention toutefois à ne pas opter pour des matériels infantilisants, stigmatisants, qui auraient l’effet inverse des bénéfices escomptés…

Les ustensiles adaptés et aides techniques sont pléthore sur le marché : il est donc possible de trouver de la vaisselle, des couverts à la fois adaptés et non connotés petite enfance.
Pensez aussi aux accessoires, aux astuces qui vous permettront à votre proche de continuer autant que faire se peut à utiliser sa propre vaisselle, tout en répondant à ses besoins.


Pour les assiettes

Objectif stabilité : un set de table anti-dérapant sera plus discret qu’une assiette à ventouse.

Objectif préhensibilité : pour attraper facilement les aliments, les rebords doivent être un peu hauts et presque verticaux.

Les boutiques spécialisées proposent de telles assiettes, certaines étant très esthétiques. Mais vous pouvez aussi regarder du côté de la vaisselle traditionnelle.

Il existe également des rebords amovibles et peu onéreux (autour de 5 euros), à fixer sur les assiettes de tous les jours.

Côté verres

Le verre à bec, ou verre canard peut être tentant, car il évitera bon nombre d’accidents. Mais il reste lui aussi très stigmatisant : mieux vaut le réserver aux personnes alitées.

Pour les autres, optez pour des verres incassables, un peu lourds, à pied large… et sachez que vous pourrez trouver si nécessaire des poignées porte-verres adaptables à la vaisselle existante.

Pour les couverts

C’est avec les couverts que les difficultés rencontrées sont les plus grandes. Il existe des très nombreuses options en catalogue. Il sera intéressant de les essayer dans un centre d’information ou de demander conseil à un ergothérapeute.

  • Les manches épais et légers conviendront à ceux qui ont peu de force dans les mains.
  • Lorsque la force du bras manque, elle peut être compensée par des couverts courbés ou à angle droit. Un couteau en L permettra d’utiliser toute la force du poignet.
  • Pour les personnes souffrant d’hémiplégie, un couteau-fourchette permet de se nourrir avec une seule main.

Le truc du spécialiste : l’Opinel

Selon Aline Williot, ergothérapeute à l’hôpital Georges Clemenceau dans l’Essonne, le bon vieil Opinel est tout à fait adapté aux personnes ne pouvant utiliser qu’une main.

Son manche est gros et rond, donc facilement préhensible. Sa lame très courbe permet de l’utiliser comme un hachoir. Mais, contrairement au couteau hachoir proposé par les revendeurs spécialisés, il ne "fait" pas handicapé.
 

Quelle prise en charge ?

Selon les cas, les aides techniques peuvent être partiellement prise en charge par l'Apa ou par d'autres aides (du département, des caisses de retraite, des mutuelles...). Renseignez-vous au Clic (centre local d'information et de coordination ) ou directement auprès de ces organismes.

En savoir plus sur la prise en charge des aides techniques
Trouver le Clic le plus proche

Où voir ces matériels ?

Dans un Cicat (centre d’information et de conseil sur les aides techniques) mais aussi dans certains espaces spécialisés, à Paris ou en province.

Trouver leurs adresses

Où se les procurer ?

Par correspondance ou chez les revendeurs spécialisés.

Pour trouver un revendeur près de chez vous, rendez-vous sur l'annuaire d'Agevillage et choisissez le thème "matériel médical".


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (3 en attente)


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -