Agevillage

Atlas des services aux seniors en France

Cartes et graphiques


Partager :

atlas des personnes âgées en franceRien de mieux qu'une carte, qu'un graphique pour percevoir les réalités des territoires en terme de taux d'équipements en services à domicile, en établissements d'accueil : les éditions Presse de l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) publient un atlas argumenté de l'impact du vieillissement sur les territoires.
Des idées pour les seniors et leurs proches aidants.

Vieillir dans des territoires adaptés


Les éditions Presse de l'EHESP publient un atlas qui met en lumière ces territoires ruraux et littoraux qui vieillissent plus vite que les espaces urbains, même si on observe une concentration de plus en plus forte des populations âgées en ville (question d'accès aux services, à la santé, aux commerces de proximité... pour voir du monde aussi !).

Les plus âgés sont plus nombreux à conduire (+ 20 % chez les plus de 65 ans entre 1994 et 2008), notamment les femmes. Néanmoins après 70 ans, la voiture est progressivement remplacée par les transports en commun et la marche. Le périmètre se réduit avec le temps : autour de 500 mètres du domicile dans la ville de Nice. D'où l'importance de rechercher un environnement favorable, accessible, adapté aux fragilités rappelle de son côté le Label Villes Amies des Ainés (VADA).

Des seniors impliqués


Et quand 64,7 % des maires des communes rurales sont retraités, on mesure aussi l'importance de l'action des plus âgés dans la vie associative française.

Une offre d'aide et de soin trop fragmentée, illisible


L'Atlas montre la fragmentation de l'offres d'aide et de soin, la multiplicité des sigles, la difficile articulation entre les villes/communes, cantons, intercommunalité, métropoles, départements, régions...

La multiplicité des acteurs, leurs volontés (politique/politicienne) de personnaliser les services perdent les seniors et leurs proches aidants (CLIC ici, maison de l'autonomie là...).

Surprise : le taux de places se resserre en Ehpad (établissements pour personnes âgées dépendantes). Nous sommes passés de 170,5 places pour 1000 personnes de plus de 80 ans en 2003 à 155,7 en 2014. On voit une concentration des acteurs privés commerciaux (plus chers) dans les régions au pouvoir d'achat plus élevé. La région ouest et centre restent les mieux dotées pour trouver une place proche de son domicile d'origine.

Multiplier par 10 le nombre de places en accueil de jour


L'atlas témoigne des inégalités territoriales pour l'aide aux personnes malades Alzheimer et leurs proches aidants. "Il faudrait multiplier les places en accueil de jour par 10, les places spécialisées en EHPAD par 4 et les équipes spécialisées Alzheimer à domicile (ESAD) par 20 pour répondre aux besoins estimés", écrit ainsi l'auteur.

Mobiliser les territoires en tension


L'étude invite les citoyens âgés, leurs proches aidants à mobiliser leurs élus de proximité sur les enjeux du vieillissement pour avancer vers des villes, des communes Amies des Aînés.


atlas des personnes âgées en france

Atlas des séniors et du grand âge en France: 100 cartes et graphiques pour analyser et comprendre
Mickaël Blanchet
Broché - 118 pages - €30,00
Presses de l'EHESP
30 novembre 2017
Commander l'ouvrage


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -