Agevillage
  >   Actualités  >     >   Domicile : financer les tra...

Domicile : financer les travaux d'aménagement du logement


Partager :

Au fil des ans, rester vivre chez soi nécessite différents aménagements, parfois petits, parfois plus importants… et parfois onéreux. Pour accompagner cette adaptation, des aides financières existent…ce qu’ignore une grande majorité de Français. Tour d’horizon.

financer ses travaux d'aménagement du logementSelon un sondage récent*, plus de 85 % des Français ignorent qu'ils peuvent bénéficier d'aides pour l'adaptation de leur logement. Autant de travaux qui ne sont pas entrepris, ou réalisés au rabais, mettant en jeu le confort et la sécurité des occupants.

Pourtant, une large palette d’aides existe, qu’il s’agisse d’investir dans des aides techniques (lit médicalisé, accessoires pour la salle de bains…) ou dans des travaux de plus grande envergure :

  • Les aides des caisses de retraite : elles peuvent couvrir à la fois l’achat d’aides techniques et des travaux d’aménagement, et ce quel qu’ait été le statut professionnel du demandeur (fonctionnaire, salarié, agriculteur, indépendant…).
  • L’Agence nationale de l’habitat (Anah) accorde des subventions aux propriétaires de logement (propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de copropriété) pour la réhabilitation et l’amélioration des résidences principales de plus de 15 ans.
  • Le prêt à taux zéro de la Caf (caisse d’allocations familiales) peut financer ce type de travaux, pour les personnes qui bénéficient d'au moins une prestation familiale.
  • Les conseils départementaux et les collectivités locales proposent souvent des aides destinées aux plus de 60 ans.
  • L'assurance maladie peut prendre en charge certains accessoires et aides techniques, sous réserve qu'ils soient prescrit par un médecin.
  • Sans oublier les aides destinées aux personnes de moins de 60 ans : aides de la MDPH pour les personnes handicapées, 1 % logement pour les salariés qui accueillent un proche en perte d’autonomie chez eux (si l’entreprise compte plus de 20 salariés) et crédit d'impôt d'amélioration de l'accessibilité du logement, pour les locataires comme les propriétaires, quel que soit leur âge.


Contacts utiles


Pour vous aider à y voir plus clair et vous accompagner dans vos démarches :

Soliha : la fédération Soliha (Solidaire pour l'habitat) pourra vous informer, vous accompagner pour monter les dossiers et choisir, vérifier les devis, valider les factures…

Quant aux conseillers de Rénovation Info Service, ils ont pour objectif d’aider les particuliers à choisir les solutions techniques adaptées à leur projet, à identifier les aides dont ils peuvent bénéficier et de répondre à leurs questions.

Vous pouvez les joindre au 0820 15 15 15 (0,05 €/min + prix de l’appel).

En savoir plus sur Soliha
En savoir plus sur Rénovation Info Service


Autres contacts :

•    Le CCAS de votre ville (service de la mairie)
•    Le Clic (centre local d’information et de coordination), pour vous renseigner sur les aides locales.
•    L'ergothérapeute - via le site de l'ANFE
•    La MDPH (maison départementale des personnes handicapées)
•    L'assurance retraite
•    www.anah.fr : agence nationale de l'habitat. Pour connaître votre contact local : n° Indigo 0820 15 15 15 (0,15 € TTC/min) du lundi au vendredi,
de 8 h à 19 h.
•    Le Conseil départemental


* Etude menée auprès de 1 062 personnes âgées entre 45 et 65 ans dans les 15 plus grandes villes de France Métropolitaine par Seo Design et prix-monte-escalier.fr.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -