Agevillage
  >   Actualités  >     >   Vieillir et vivre : un docu...

Vieillir et vivre : un documentaire citoyen et participatif donne la parole aux malades


Partager :

Pour changer les regards sur la maladie, quoi de mieux que d’en parler avec les premiers concernés, les malades eux-mêmes ? A travers douze portraits et un film collectif, les personnes âgées de l’accueil de jour Jeanne Garnier (Paris) prennent la parole et racontent l’avancée en âge, leur quotidien avec la maladie et leurs envies. Une initiative citoyenne intitulée Vieillir et vivre.

documentiare vieillir et vivre« L’idée du film est née lors des ateliers d’écriture organisés à l’accueil de jour », explique Laurène Renaudin, l’ergothérapeute de la structure. « Les participants exprimaient à la fois leur envie de transmettre et leur sentiment de rupture, d’isolement de la société. »

L’ergothérapeute et sa collègue Capucine Gèze, psychologue, font alors appel à une société de production pour lancer un projet de documentaire totalement participatif. Entretiens individuels pour recueillir le consentement de chacun, élaboration des questions ensembles, visionnage des images… les personnes ont eu leur mot à dire tout au long du processus.

« On se dit tout le temps qu’on est une personne âgée, on est une personne, point ! »


Résultat, un film qui donne à voir le caractère unique de chaque individu, qui permet aux malades d’être mieux compris, qui rassure aussi.
Vieillir et vivre a en effet été diffusé dans différents cadres (Mairie du 15ème, espace culturel 104, lycée, commerçants du quartier…) avec des retours très positifs.

« La maladie d’Alzheimer fait peur quand on ne la connaît pas bien », souligne Laurène Renaudin, « et le film permet de rassurer les membres du public : finalement, ont peut-être malade mais rester citoyen. »

Le DVD va notamment être projeté lors d’une formation pour le personnel de la Poste, pour mieux accueillir les malades.

« Nous aimerions aussi intervenir auprès des pharmaciens du quartier, des écoles de soignants… », poursuit l’ergothérapeutes. Autant de personnes qui peuvent être concernés tant dans un cadre professionnel que dans leur vie personnelle.

Pari réussi pour l’équipe et les personnes malades, qui voulaient à travers ce projet aider les autres malades, donner de l’espoir à ceux qui craignent la maladie et expliquer le vieillissement eux « jeunes » qui ne le comprennent pas toujours…

Les DVD est disponible auprès de l’espace Jeanne Garnier, au prix de 10 euros.
Contact : espacejeannegarnier@adc.asso.fr


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -